Accueil Actualités Comparatif crédit immobilier

30 min de trajet pour acheter une maison moins chère

PARTAGER SUR
Le tramway de Bordeaux est suffisant pour acheter une maison moins chère, à seulement 30 minutes du vieux centre.

S’ils avaient le choix, les banlieusards de Paris et de province préféreraient habiter dans un pavillon avec jardin, plutôt que dans un appartement. Or un sondage montre que 32 % d’entre eux seraient prêts à supporter jusqu’à 39 minutes de trajet entre leur travail et leur domicile. Bonne nouvelle : cela suffit pour acheter une maison à Bordeaux, à Lyon et en Île-de-France.

70 % veulent des pavillons individuels, 49 % acceptent les longs déplacements

Pour répondre à la crise du logement il faut construire, tout le monde est d’accord là-dessus. Mais tout le monde est également d’accord sur le fait qu’il faut construire chez les voisins, pas chez soi. Et en tout cas pas des immeubles, comme le montre un sondage pour le compte du quotidien Les Échos et Radio France. Car seuls 29 % des personnes interrogées pensent qu’il faut construire des logements collectifs de plusieurs étages.

Si 1 % ne se prononcent pas, les 70 % restants préfèrent « créer de nouveaux quartiers à la périphérie des villes », avec une préférence pour les pavillons individuels. Une autre partie du sondage montre que 32 % n’ont pas peur d’effectuer de 30 à 39 minutes de trajet pour rejoindre leur travail. Ils sont même 19 % à se résigner sur 40 minutes et plus.

Conclusion : une majorité de ménages est prête à passer du temps dans les transports en commun pour acheter une maison un peu à l’écart de la ville. C’est justement le concept proposé par les municipalités de grandes villes de France, comme Bordeaux et Lyon, sans oublier Paris.

Île-de-France : 40 minutes de trajet pour acheter une maison 500 000 € moins chère

De toutes les grandes aires urbaines françaises, la région parisienne illustre le mieux l’exemple du gain de pouvoir d’achat immobilier lorsque l’on augmente le trajet dans les transports en commun. Les écarts de prix sont tels que l’on trouve des appartements moins chers à 5 km près en petite couronne.

Pour aller chercher la verdure de l’Ouest parisien, tout en restant au cœur d’une zone économique dynamique, les ménages pourront s’installer à Rueil-Malmaison (92). Ils seront à proximité de la forêt domaniale, tout près du golfe de Saint-Cloud, à quelques minutes du bois de Boulogne, et à une quinzaine de minutes de la station métro/RER Châtelet-les-Halles, au cœur de Paris.

Toutefois cette localisation privilégiée a un coût : 769 300 € de transaction médiane au 1er trimestre 2016, d’après les chiffres des notaires. Et pourtant en continuant sur la ligne A du RER toujours plus à l’ouest, on arrive à la station de Cergy-Pontoise (95), après un maximum de 30 minutes de trajet. Un peu de transport supplémentaire pour acheter une maison à 261 000 € en médiane, soit 500 000 € moins cher.

Bordeaux : 30 minutes de tramway pour acheter une maison 100 000 € moins chère

La capitale mondiale du vin est l’une des villes de France où l’écart entre les prix des logements neufs et ancien est le plus faible. Il est toutefois quasiment impensable de trouver une maison à vendre dans le centre de Bordeaux, quartier Hôtel de Ville.

On pourra en revanche s’écarter légèrement au sud-ouest, vers Saint-Bruno – Saint-Victor. La transaction médiane telle que relevée par les notaires sur 1 an à la fin février, s’établit à 364 800 €. La fourchette va en fait de 280 000 € à 470 000 €, avec environ 1 famille sur 3 optant pour acheter une maison de 6 pièces et plus.

L’avantage est que l’on peut assister à tous les matchs de foot en se rendant au proche stade Chaban-Delmas. Et pourtant les sportifs économiseront 100 000 € sur le prix de leur logement, en s’installant à Pessac. Grâce à la ligne B du tramway local, ils ne seront qu’à 30 minutes de trajet de la station hôtel de ville, en plein cœur du vieux Bordeaux.

Une balade d’une jeune banlieue vers une architecture historique et vice versa pour acheter une maison au prix médian de 267 500 €. Les notaires constatent que plus d’1 acheteur sur 3 choisissent un logement de moins de 4 pièces, et que les transactions variaient de 235 500 € à 325 000 € sur les 12 derniers mois, à la fin février.

Lyon : 25 minutes de tramway pour acheter une maison 180 000 € moins chère

Le 3e arrondissement de Lyon et bien placé dans la capitale des gones. Proche de la gare, du quartier des affaires de la Part-Dieu, on trouve de vieilles maisons proches d’esplanades et de jardins publics. Mais il faudra tout de même compter sur un budget médian de 504 300 €. Les notaires ont vu des transactions de 430 000 € à 702 000 € passer par leurs études, près d’un tiers concernait des maisons de 6 pièces et plus.

Heureusement qu’il y a l’indispensable ligne 3 du tramway. En un maximum de 25 minutes de trajet, elle emmènera la population plein sud pour acheter une maison dans le 8e arrondissement à 317 000 €. Une économie de 180 000 €, qui vaut bien le coût des transports en commun sur toute la durée de remboursement d’un prêt immobilier.

Quoi de neuf du côté des promos ?