Accueil Investissements immobiliers Investir en locatif

Investir dans l’appartement idéal pour un étudiant à Paris

PARTAGER SUR
Question logement, les étudiants parisiens sont exigeants.

L’étudiant parisien diffère de ses congénères du reste de la France. Il dépense plus, recherche une plus grande surface et aime s’établir dans un arrondissement précis. Les ménages souhaitant investir dans l’appartement idéal pour un étudiant à Paris, doivent respecter certains critères et la rentabilité n’est pas forcément au rendez-vous.

Investir pour viser un loyer « raisonnable »

Pour l’Observatoire Clameur, le loyer moyen à Paris s’établit en ce moment à 24,10 €/m². Mais il ne s’agit que d’une moyenne, dont la fourchette varie de 21 €/m² dans le 19e arrondissement, à 30 €/m² dans le très chic 6e. Selon l’UNEF (Union Nationale des Étudiants de France), les futurs diplômés dépensent en moyenne 806 €/mois en 2016.

Pour rester compétitif, l’investisseur doit donc se tenir à cette moyenne, libre à lui de proposer un loyer moins cher s’il estime son rendement suffisant. Quoiqu’il en soit, il s’agit de trouver un logement répondant aux attentes des étudiants, et dont le loyer permettrait un bon retour.

Investir dans un deux-pièces plutôt qu’un studio

L’information est plutôt surprenante, mais elle est confirmée par le site Locat’me dans une étude appliquée sur 15 000 locataires étudiants et publiée sur lefigaro.fr. Si acheter un studio à Paris pour le louer peut être une bonne idée, il faut savoir qu’elle ne concerne que 40 % des étudiants. Les 58 % restants (2 % des sondés recherchent une maison) vont majoritairement rechercher un deux-pièces.

Il reste toutefois une niche de marché sur les 3 pièces, que l’on peut louer en colocation avec une chambre par personne. Par ailleurs, la collocation n’est pas recherchée uniquement par la population estudiantine, les employés s’y intéressent également.

Investir dans un appartement à Paris : l’étudiant moyen préfère le 15e

Saviez-vous qu’il y a des vignobles et des ruches dans la capitale ? Elles se trouvent dans le parc Georges Brassens, situé dans le 15e arrondissement. Pas moins de 8 jardins publics et 11 squares accueillent les 238 000 habitants, qui profitent également des 5 promenades, des 7 musées et des 36 salles de cinéma.

Pas étonnant que le 15e soit le quartier préféré des étudiants, qui y trouvent 6 stations de métro, 7 Lignes d’autobus, 2 lignes de tramway, un RER, une gare francilienne, plus 90 stations de Vélib’ et 55 d’Autolib.

Prix d’un appartement à Paris XVe : à partir de 7840 €/m²

Les notaires de la chambre de Paris Île-de-France, constatent que le prix de vente médian s’établit à 8280 €/m² dans le 15e, en baisse de -1,1 % en 1 trimestre.

Les prix démarrent à 7840 €/m² dans le quartier de Saint-Lambert, un ajustement de -2,2 % sur 1 an. Le budget grimpe sérieusement du côté de Grenelle et Necker, où respectivement 8900 €/m² et 8890 €/m² seront nécessaires.

Il y a peut-être des affaires du côté de Javel, où le montant moyen des transactions a chuté de -3,5 % sur 1 an, s’établissant à 7940 €/m².

Loyer de référence dans le 15e : au-dessus de 20 €/m²

En regroupant les données de l’UNEF et de Locat’me, on en déduit que le locataire étudiant moyen recherche un deux-pièces dans le 15e, sans dépasser un loyer de 806 €/mois. N’attrapez pas votre calculette tout de suite, car les loyers sont encadrés dans la capitale.

Dans le quartier de Grenelle, pour un deux-pièces construit entre 1946 et 1970, le propriétaire bailleur peut monter à 27 €/m². Toutefois le loyer de référence s’établit à 22,5 €/m². À Saint-Lambert le plafond est de 26 €/m², mais la référence environnante est à 21,70 €/m².

Si l’on considère qu’un deux-pièces fait 40 m², en suivant le loyer de référence le propriétaire bailleur rentre effectivement dans le budget d’un étudiant.

Investir dans l’appartement idéal pour un étudiant, quel rendement ?

En se référant aux chiffres des notaires, il faut donc compter 356 000 € pour un deux-pièces dans les 2 quartiers les plus chers du 15e arrondissement parisien, et environ 316 000 € dans les 2 quartiers les moins chers.

En se tenant à un loyer de 800 €/mois, le rendement annuel brut avant impôts serait donc respectivement de 2,7 % et 3 %. On trouve bien mieux ailleurs en France, avec des rendements avoisinant les 4 % avec remise d’impôt. Toutefois, certains parents pensent à acheter maintenant un appartement à Paris, afin d’y héberger leurs enfants plus tard, pendant leurs études.

Quoi de neuf du côté des promos ?