Accueil Consommation

La consommation de crédit en plein boom chez les Français

PARTAGER SUR
Les Français utilisent davantage de crédits à la consommation pour leurs biens d'équipement.

Les derniers chiffres de l’ASF (Association Française des sociétés Financières) tend à montrer que la crise est derrière nous. La consommation de crédit des ménages est en hausse de +6,6 %, sur les 8 premiers mois de l’année. Toutefois les prêts renouvelables et les crédits pour voiture d’occasion montrent que le niveau de vie des Français ne va pas forcément mieux.

Un mois d’août particulièrement prolifique pour les banques

Décidément il n’y a plus de saisons. Alors que le mois d’août est généralement synonyme d’une période de léthargie économique, les ventes de voitures n’ont jamais été aussi bonnes. Et il semble que le moral des ménages français ait été au beau fixe, avec 2,72 milliards d’euros de crédits à la consommation souscrits. Les sociétés financières prêteuses ont ainsi enregistré un bond de +9,4 % de leur activité, par rapport à août 2015.

A priori un large panel de l’économie française en a profité, avec 172 millions d’euros empruntés pour l’amélioration de l’habitat et les biens d’équipement. L’enquête de l’ASF enregistre ainsi une progression de +7,7 % de la consommation de crédit affecté entre autres au mobilier et à l’électroménager.

Certains ménages se sont même faits plaisir en consacrant 520 millions d’euros sur d’autres biens ou services. Le financement des véhicules 2 roues, bateaux de plaisance et autre engins de loisir, a ainsi bondi de +11,6 % par rapport à août 2015.

Mais d’autres, plus nombreux, ne se sont pas vraiment lâchés en ce mois d’été.

Cette consommation de crédit qui n’est pas bon signe

On ne peut pas s’empêcher de remarquer la forte progression des crédits renouvelables, au sein du rapport mensuel de l’ASF. Depuis le début de l’année pas moins de 6,5 milliards d’euros y ont été consacrés, en progression de +0,6 % par rapport aux 8 premiers mois de 2015. Rien qu’en août la consommation de crédit renouvelable à bondi de +4,1 %, à 805 millions d’euros. L’une des raisons peut-être l’effet de l’utilisation de cartes de fidélité des grandes surfaces.

Pour autant le consommateur est bien averti, et a tendance à privilégier le prêt personnel. Il en a consommé 8,68 milliards d’euros depuis le début de l’année, avec notamment une progression de +9,7 % rien qu’au mois d’août. Mais la consommation de crédits de trésorerie est chère pour les montants inférieurs à 6000 €.

La Banque de France constate ainsi que la moyenne des TEG pour les crédits de trésorerie de 3000 € et moins, atteint 15,01 % au 3e trimestre. Pour les sommes de 6000 € et plus, le TEG moyen descend à 5,21 %, soit 3 fois moins cher.

Les Français consomment toujours du crédit auto, mais…

Les courtiers en crédit à la consommation qui ont pris leurs vacances en juillet ont été bien inspirés. En outre la consommation de crédit auto d’occasion a progressé de +10,8 %, avec 223 millions d’euros prêtés. En revanche le déclin du crédit pour autos neuves se confirme, avec une chute de -7,1 % des souscriptions, désormais à 156 millions d’euros.

Si à la fin août les concessionnaires avaient vendu 1,25 millions de voitures neuves, le financement s’est effectué en grande partie en passant par la location avec option d’achat. Sur les 8 premiers mois de l’année les sociétés spécialisées ont ainsi loué pour 3,77 milliards d’euros de véhicules neufs, avec un spectaculaire bond de +32,6 % au mois d’août.

Et pourtant ce mois-là le taux de crédit à la consommation moyen a augmenté par rapport à juillet. Une différence qui n’a donc pas fait peur aux consommateurs, et qui pourrait bien inspirer les banques à continuer sur leur lancée.

Profitez des offres :