Accueil Consommation

Crédit à la consommation : les établissements prêtent davantage

PARTAGER SUR

L’économie commence à aller mieux, avec une croissance de +0,3 % au 3e trimestre. C’est dans ce contexte que les Français ont davantage recours aux prêts à la consommation, tant pour acheter des véhicules que pour disposer de trésorerie. Les montants prêtés battent les records des trimestres précédents, même s’ils restent encore éloignés des beaux jours d’avant crise.

36,3 milliards d’euros de crédits à la consommation en 1 an

La bonne santé de l’économie française est confirmée, malgré un marché de l’emploi toujours atone. D’après l’ASF (Association des Sociétés Financières), les établissements de crédit ont octroyé 8,9 milliards d’euros de financement de biens de consommation au 3e trimestre 2015. Il s’agit d’une augmentation de +7,3 % par rapport à la même période l’année précédente, plus forte même que les progressions constatées au 2e trimestre.

Les 9 premiers mois de l’année ont été donc particulièrement actifs, avec une augmentation de +5,3 % des crédits divers, pour un montant total de 26,8 milliards d’euros.

Des voitures d’occasion achetées à crédit, des voitures neuves en location

Tous les secteurs du crédit affecté sont concernés par ce spectaculaire rebondissement. Les tendances des mois derniers se confirment, notamment au niveau du financement des automobiles.

Au 3e trimestre les banques ont prêté 719 millions d’euros pour le crédit auto d’occasion, et 655 millions d’euros pour l’achat de voitures neuves. Comme au cours des mois précédents, les ménages préfèrent la location avec option d’achat pour acheter un véhicule neuf. Les sociétés de crédit spécialisées ont accordé 969 millions d’euros de financement dans ce but, de juillet à septembre dernier.

Mais les ménages français en ont profité pour acheter des biens d’équipement du foyer, pour lesquels ils ont recours à 620 millions d’euros de crédits à la consommation affectés.

Les prêts de trésorerie continuent de représenter la plus importante par du financement des ménages. Au 3e trimestre ils ont emprunté 3,093 milliards d’euros de prêts personnels sans justificatif de dépense. En seconde position les crédits renouvelables continuent d’être largement utilisés par les particuliers, à raison de 2,5 milliards de nouveaux crédits, de juillet à septembre.

Des taux de prêts à la consommation pas si élevés

Les banques accordent davantage de financement des biens de consommation, dans un contexte où le taux moyen remonte de 4,33 % à 4,57 %, selon les chiffres de la Banque de France. Toutefois dans la pratique les sociétés de crédit sont obligées de procéder à plusieurs opérations de promotion.

Certaines proposent un report de mensualités, la plupart se cantonnent à un TAEG de 3,8 % environ pour une durée de remboursement sur 48 mois.

Quoi de neuf du côté des promos ?