Accueil Consommation

Le crédit à la consommation repart avec la croissance

PARTAGER SUR

Au mois de juin 2015 les ménages français ont souscrit davantage de crédit à la consommation, par rapport à juin 2014. Le secteur de la LOA voiture continue sa progression, mais les prêts personnels reviennent sur le devant de la scène. Avec une hausse des dépenses des ménages en biens d’équipement, la croissance pourrait bien être au rendez-vous à la fin de l’année, comme le prévoit l’INSEE.

pret-conso-online-500x333 Le crédit à la consommation repart avec la croissance
Les prêts de trésorerie ont connu une forte augmentation en juin.

3,517 milliards d’euros de crédits à la consommation en juin

Les chiffres procurés par l’ASF (Association des Sociétés Financières) rappellent que le mois de juin 2015 présente 2 jours ouvrables de plus que l’année dernière. Cette différence pourrait quelque peu fausser la hausse de +16,6 % des prêts à la consommation souscrits par les ménages.

Qu’importe, les sociétés de crédit n’entendent pas gâcher la fête, en pointant du doigt la bonne santé du secteur automobile. Avec 383 millions d’euros de dépenses, les Français achètent davantage de voitures en LOA. Toutefois les prêts auto classiques ont augmenté de +12,8 %, tandis que les financements destinés aux modèles d’occasion ont gagné +23,5 %.

La bonne nouvelle vient également du secteur de « l’amélioration de l’habitat et des biens d’équipement du foyer ». Alors qu’en période de crise les ménages réduisent leurs dépenses sur le mobilier, les équipements multimédias et l’électroménager, en juin ils ont souscrit 244 millions d’euros de prêts à la consommation pour s’équiper. Il s’agit d’une progression de +11,4 % par rapport à juin 2014, et les grandes surfaces retrouvent le sourire.

Mais ce n’est pas tout, car en 1 mois les français ont emprunté 1,283 milliards d’euros pour des prêts de trésorerie, ce qui inclut également les rachats de créances. Ce chiffre représente une augmentation de +21,6 % par rapport à l’année dernière, malgré une légère hausse des taux d’emprunt à la consommation.

De janvier à juin 2015 les Français ont emprunté 17,8 milliards pour consommer, ce qui est 4,2 % mieux qu’au 1er semestre 2014.

Alors, la croissance est-elle là ?

Dans un contexte où beaucoup de voix commencent à critiquer les chiffres du chômage, il est clair que la reprise des prêts à la consommation est bon signe. Si la Banque de France a abaissé ses prévisions de croissance trimestrielle à 0,2 %, l’INSEE n’hésite pas à tabler sur 1,2 % pour l’année 2015 même si l’inflation perd du terrain le mois dernier.

Or lorsque les ménages empruntent pour dépenser, à plus forte raison pour de l’automobile ou d’autres biens de consommation, au bout de la chaîne les entreprises vendent davantage, et qui sait, pourraient même se remettre à embaucher.

Quoi de neuf du côté des promos ?