Accueil Actualités Comparatif crédit immobilier

Les ménages français parmi les plus riches de la zone euro

PARTAGER SUR
Ce pays dont les habitants sont les plus riches de la zone euro.

Malgré un chômage qui persiste et une croissance qui traîne, les ménages français restent parmi les plus riches de la zone euro. Les relevés de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique) nous apprennent même qu’ils sont moins exposés au risque de pauvreté que les Allemands. Pour autant, la famille franchouillarde reste moins riche que la famille italienne, malgré des revenus plus importants.

Et les ménages européens les plus riches sont…

La richesse nette totale des ménages, telle que calculée par l’OCDE, représente la différence entre ce que l’on possède, et les dettes. Ainsi le capital restant dû sur le crédit immobilier est diminué de la valeur du logement, il en va de même pour les équipements.

Et dans la zone euro, ce sont les Pays-Bas qui montent sur la première place du podium. Le ménage hollandais moyen possède une richesse équivalente à 680 % de son revenu disponible net. Et selon l’INSEE, ce revenu s’établit à 18 805 SPA, en constant recul depuis 2012.

Important : le SPA est le revenu Standard de Pouvoir d’Achat, qui représente une « unité monétaire artificielle utilisée pour neutraliser les différences de niveau de prix entre les pays ».

Est-ce l’afflux de grandes fortunes françaises de l’autre côté de la frontière qui porte la Belgique à la 2e place du classement ? Quoiqu’il en soit les sujets du Roi Philippe disposent d’une richesse nette représentant 675 % de leurs revenus. Ils gagnent plus que leurs voisins du Nord, avec une médiane de 19 591 SPA, en hausse de +0,54 % 2014.

Et la 3e place revient… à l’Italie. Sans doute les 60 % de propriétaires ayant entièrement remboursé leur prêt immobilier, y sont pour quelque chose. Ainsi de l’autre côté des Alpes la richesse des ménages atteint 546 % de leur revenu disponible net. Pour autant ces revenus sont parmi les plus bas du G8, avec 15 274 SPA en médiane par tête. Ils sont d’ailleurs en constante diminution depuis 2010.

Les ménages français plus riches que les Allemands

Qui l’eût cru, le classement de l’OCDE considère que la richesse des ménages français est bien supérieure à celle de leurs voisins d’outre-Rhin. Nos compatriotes possèdent un patrimoine net de 514 % de leur revenu disponible, loin devant les 450 % des ménages allemands.

Chose étrange, l’endettement des familles françaises est supérieur à celui des ménages allemands, avec 106 % du revenu disponible contre 94 %. Ce classement est d’autant plus inattendu que le taux d’épargne des Allemands est de 9,5 % du revenu, contre 8,7 % chez les Français.

Et justement en parlant de revenus, il vaut mieux habiter de ce côté-ci de la frontière. D’après l’INSEE le Français moyen disposerait de 19 307 SPA, contre 19 299 SPA pour l’Allemand. Les revenus des champions du monde de football n’ont cessé d’augmenter depuis 2010, ceux des vice-champions d’Europe sont repartis à la hausse en 2013.

Le risque de pauvreté est moins élevé chez les ménages français

Décidément les statistiques de l’OCDE n’en finissent pas de nous surprendre. Le classement At-risk-of-poverty rate montre que 67,4 % des chômeurs allemands se trouvent en risque de pauvreté. En France cette proportion est 2 fois moins élevée, pour descendre à 31,1 %. Il s’agit du 2e risque le plus faible l’Union Européenne, juste derrière l’Islande. Chez les vikings 25,1 % des sans-emploi sont concernés. Mieux, la couverture sociale des chômeurs français est meilleure que celle des Suisses, qui prennent la 3e place du classement.

Globalement le risque de pauvreté atteint 12,1 % des ménages français. Seule la Norvège (11 %), la République tchèque (8,5 %) et l’Islande (7,2 %) font mieux. Des chiffres qui feront plaisir à l’entourage de François Hollande, en cette période de pré-campagne présidentielle.

Profitez des offres :