Accueil Actualités Obtenir un prêt

Prêt primo accédant : 3000 € de revenus/mois suffisent

PARTAGER SUR
1/3 des prêts primo accédant concernerait des ménages percevant 3000 €/mois.

Avec la baisse des taux et la trésorerie dont regorgent les banques, c’est le grand retour des ménages aux revenus moyens sur le marché de l’immobilier. Même ceux dont les ressources se limitent à 3000 €/mois peuvent devenir propriétaire. On ne l’invente pas, c’est le réseau de courtiers MeilleursTaux qui le dit, en constatant ainsi que 1/3 du prêt primo accédant concerne ce niveau de revenus.

Quel pouvoir d’achat immobilier pour 3000 € de revenus/mois ?

Si à partir du 1er juillet prochain les banques pourront calculer la capacité d’emprunt d’un ménage en appliquant un coefficient sur le prix du logement convoité, il y a peu de chances pour qu’elles changent leurs habitudes. Traditionnellement, elles estiment qu’un foyer fiscal peut rembourser sans encombre un total de mensualités correspondant à 33 % de ses revenus imposables nets.

Ainsi des primo accédants déclarant 3000 €/mois, peuvent se permettre des mensualités de 990 €. Selon l’observatoire CSA/Crédit Logement, le mois dernier les taux d’emprunt s’échelonnaient de 1,26 % sur 15 ans à 3,10 % sur 25 ans.

En se basant sur les taux moyens, un prêt primo accédant pour un ménage gagnant 3000 €/mois pourrait ainsi monter à :

  • 230 000 € sur 25 ans,
  • 200 000 € sur 20 ans,
  • 159 000 € sur 15 ans.

Il convient de prendre une marge de sécurité de 1 % à 3 % sur les montants ci-dessus, afin de tenir compte de la prime d’assurance emprunteur.

Quel type de logements peut-on acheter avec cela ?

Sans trop de surprises, le réseau de courtiers MeilleursTaux nous apprend que 73 % des prêts primo accédant sont destinés à acheter un logement ancien. C’est que les prix peuvent grimper de 50 % entre un appartement neuf et ancien.

Ainsi un budget de 200 000 € permet d’acheter plus grand, dès lors qu’il s’agit de bâti. Pour ce budget, notre ménage pourra se payer un 65 m² neuf dans la communauté d’agglomération du Havre (source : Fédération des Promoteurs Immobiliers), ou un appartement ancien de 100 m² à Reims (source : MeilleursAgents).

Les maisons neuves de moins de 4 pièces se vendent en moyenne 214 000 € en France (source : ministère du logement), mais l’on pourra s’acheter un pavillon ancien de 80 m² avec un bout de jardin pour pour 200 000 € à Strasbourg. Et encore, la capacité d’emprunt des primo accédants augmente grâce aux 40 % de crédit gratuit du PTZ+.

Le prêt primo accédant, c’est pour qui ?

La première condition sine qua non à l’obtention d’un crédit immobilier, est la stabilité professionnelle. Si même un jeune couple gagnant 3000 €/mois peut devenir propriétaire, cela sous-entend que chacun soit en CDI, ou fonctionnaire titularisé.

En supplément la composition de la famille est importante, car elle servira à calculer le reste à vivre. La bonne nouvelle pour la famille nombreuse, est que les allocations et pensions sont comptabilisées dans la capacité de remboursement, selon l’âge des enfants.

Enfin et surtout, le prêt primo accédant ne sera accordé que si les emprunteurs sont en mesure de régler les frais d’achat par eux-mêmes. Compter ainsi 8 % pour les logements anciens, et 4 % pour les logements neufs.

Quoi de neuf du côté des promos ?