Accueil Consommation

Les prix à la consommation baissent de nouveaux en juin

PARTAGER SUR

L’inflation tant attendue est toujours à +0,3 % sur 1 an, mais elle recule de -0,1 % en juin. Selon le rapport mensuel de l’INSEE sur les prix à la consommation, les soldes ont pesé sur les produits manufacturés, qui perdent -0,4 % le mois dernier. Que les économistes se rassurent, il reste des produits et services qui augmentent, voici le palmarès.

chariot-supermarche-500x333 Les prix à la consommation baissent de nouveaux en juin
Avec une baisse de -0,1 %, on peut parler de stabilisation des prix à la consommation.

Prix à la consommation : ce qui est désormais plus cher

En 1 an les prix des produits frais de type 4000 1E ont augmenté de +5,2 %, bien qu’ils perdent -2 % en juin. Juste derrière arrive le secteur des transports et communications, qui a gagné +0,7 % en juin, pour finir l’année plus 1,5 % plus cher.

D’un niveau général les services sont plus onéreux que l’année dernière, certains ont d’ailleurs augmenté de +0,2 % ce mois-ci. Saison oblige, les locations de vacances coûtent +2,4 % de plus qu’au mois dernier, tandis que les services d’hébergement augmentent leur facture de +5,7 %.

Les habitants payent désormais l’eau, l’enlèvement des ordures ménagères et les loyers 0,1 % de plus qu’au mois de mai.

Les voitures coûtent +2,1 % plus cher qu’il y a 1 an, et +0,9 % de plus que le mois dernier. Un effet certainement lié à l’offre et la demande, car les ventes d’automobiles reprennent de plus belle.

Ce que le consommateur paye désormais moins cher

Tout ce qui est habillement et chaussure a chuté de -2 % le mois dernier, mais principalement à cause des soldes. La santé coûte -0,7 % de moins qu’en avril, et -3,5 % que l’année dernière à la même époque.

Sans surprise les produits pétroliers ont continué leur chute à -0,8 %, ce qui en 1 an débouche sur une économie de -7,3 %. Les conducteurs pourront d’ailleurs utiliser cet argent à profit pour se meubler, les prix de cette catégorie diminuent de -0,1 % le mois dernier.

D’ailleurs le gaz est également en baisse, il perd -0,5 % en juin, terminant dorénavant à -0,8 % sur les 12 mois précédents. C’est peut-être cet ajustement à la baisse du coût de l’énergie qui permet aux grandes surfaces de vendre l’alimentation moins cher. En juin les ménages ont dépensé -0,2 % en moins pour se nourrir.

Quoi de neuf du côté des promos ?