Accueil Consommation Prêt travaux

Où trouver un RGE pour obtenir CITE et éco PTZ+ ?

PARTAGER SUR
Pose de matériaux isolants sur les murs extérieurs © mitifoto - Fotolia.com

Envie de faire des travaux pour isoler votre logement et diminuer votre facture énergétique ? L’éco prêt à taux zéro de l’État vous accorde jusqu’à 30 000 € sans intérêts, et le crédit d’impôt permet à un couple sans enfant de récupérer au moins 16 000 €. Mais attention, les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), et là les arnaques sont nombreuses.

Le RGE indissociable des aides à la rénovation énergétique

Les principales aides de l’État à la rénovation énergétique des logements, sont le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) et l’éco PTZ+.

Ils sont accessibles sans conditions de revenus, et peuvent être cumulés depuis le 1er mars 2016, là encore sans plafond de ressources.

Toutefois il est nécessaire que les travaux soient réalisés par des professionnels titulaires du label RGE. Sans cela, le foyer commandant les rénovations pourrait subir un redressement fiscal s’il a opté pour le crédit d’impôt, et rembourser intégralement le prêt s’il a opté pour l’éco PTZ+.

Or les abus sont nombreux, certaines entreprises vont même jusqu’à effectuer des devis et des inspections, sans en avoir ni la moindre compétence, ni la moindre autorisation légale. Des abus que rapporte l’association UFC Que Choisir, dans une étude destinée aux diagnostiques énergétiques.

Trouver un RGE pour bénéficier des aides de l’État

La première démarche à effectuer lorsque l’on cherche à isoler son logement via un crédit d’impôt ou un éco prêt à taux zéro, est de consulter l’annuaire des RGE du ministère du logement.

Très bien fait, ce mini moteur permet une recherche par emplacement géographique et par compétences des entreprises.

Pour autant le ménage commanditaire des travaux ne doit pas s’arrêter là. Il est tout d’abord vital de contrôler la présence d’une assurance dommage ouvrage, sans quoi il serait financièrement tenu responsable des malfaçons.

Il s’agit ensuite de s’assurer que l’entreprise retenue est toujours titulaire de son label RGE. Pour cela, le ménage doit contacter l’organisme formateur du professionnel, afin de lui demander si ce derneir est à jour de ses formations. En France ces organismes sont au nombre de 5 : QUALIBAT, QUALIFELEC, QUALIT’ENR, CERTIBAT et CEQUAMI.

Quoi de neuf du côté des promos ?