Accueil Actualités Obtenir un prêt

Acheter un logement plus grand avec moins de salaire

Rue d'habitations à Paris
Paris : plus de rentabilité en rez-de-chaussée qu'en étage ?

Les taux d’emprunt avantageux associés à la baisse des prix de l’immobilier, permettent clairement un meilleur pouvoir d’achat. Toutefois les villes de France présentent un tel comportement de marché, que l’on peut acheter un logement plus grand avec moins de revenus, et toujours au sein d’une agglomération. Marseille mieux qu’à Lille, Saint-Etienne mieux qu’à Rennes, voici le palmarès.

Mieux vaut acheter un logement à Saint-Etienne qu’à Nîmes

En compilant les revenus fiscaux des ménages des grandes villes de France, en les comparant avec les prix de l’immobilier et les taux d’emprunt, le réseau de courtiers Vousfinancer.com a pu dresser la carte du pouvoir d’achat immobilier en France.

L’étude diffusée sur leparisien.fr révèle qu’il suffit d’un salaire de 1734 € pour devenir propriétaire d’un 64,4 m² à Nîmes. C’est plutôt une bonne nouvelle pour habiter dans une ville au patrimoine architectural riche.

Et pourtant avec ce salaire on obtiendra 18 m² de plus en effectuant 200 km vers le nord, jusqu’à Saint-Etienne. Si le salaire moyen des Stéphanois est quasiment identique identique à celui des nîmois avec 1736 €/mois, le prix des logements descend à 1362 €/m². Cela permet ainsi aux habitants de devenir propriétaire de 82,4 m², un record pour une grande ville métropolitaine.

Même à Lille on ne fait pas mieux, avec un revenu moyen de 1805 €, on peut acheter 41,7 m². Mieux vaut migrer en Lorraine. À Metz on pourra acheter 62,8 m², pour un salaire quasiment identique.

Ces villes où acheter un logement est plus difficile

Un salaire élevé ne permet pas forcément d’acheter une plus grande surface, tout dépend des prix de l’immobilier dans les grandes villes. À Paris un ménage gagne en moyenne 3340 €/mois, mais avec des prix moyens de 8387 €/m², on ne peut acheter qu’un petit studio de 26 m².

À Lyon on est quand même un peu mieux loti. Si les gones gagnent en moyenne 2377 €, cela ne leur permet que d’acheter un logement de 40,1 m².

Autant mettre cap au sud-ouest vers cette ville dynamique qu’est Bordeaux. Avec un salaire moyen de 2237 €, les habitants peuvent espérer acheter 41,9 m².

Acheter un logement à Marseille est plus facile

La 2e agglomération la plus peuplée de France change de visage. La cité phocéenne développe une vie culturelle, et ne recule pas devant les grands projets urbains. EuroMéditerranée a été un succès, le 2e volet est en cours pour réhabiliter Les quartiers des Crottes et du Canet. Une corniche Nord sera construite au-dessus du littoral, tandis qu’un parc verra le jour le long du ruisseau des Aygalades.

Il reste que le salaire moyen est plutôt faible à Marseille, avec 1869 € on peut ainsi acheter un logement de 45,3 m². C’est encore moins cher qu’à Nantes, où il faudra gagner 2179 € pour devenir propriétaire d’un 48,4 m².

Cerise sur le gâteau, le réseau de courtiers avance que on peut emprunter à 1,8 % à Marseille, avec un revenu mensuel 1870 €. Rappelons que la baisse des taux immobiliers fait grimper le pouvoir d’achat des ménages depuis le début 2015.

Quand Rennes sera une grande couronne parisienne

Mais l’information du jour pour les habitants de la région parisienne, concerne le marché immobilier de Rennes. En 2017 il ne faudra plus que 1h27 pour se rendre de Rennes à Paris grâce à la ligne à grande vitesse (LGV).

Cette liaison avec la capitale devrait pousser de nombreux ménages à émigrer dans l’ancienne cité des ducs de Bretagne. Avec un salaire moyen de 2019 € ils pourront acheter 45 m², une possibilité qui attire de plus en plus investisseurs.

Posez vos questions, commentez

commentaires