Accueil Actualités

L’appartement le plus cher du monde est à Londres

Record battu, l’appartement le plus cher du monde se trouve maintenant à Londres. Un acheteur souhaitant conserver l’anonymat a acquis un duplex de 1 400 m² pour 170 millions d’euros. Dans ce quartier, les prix ont flambé de 79,4 % en 5 ans, suite à l’exode de milliardaires russes, chinois ou originaires du Moyen-Orient.

L’appartement le plus cher du monde pour 121 500 €/m2

C’est donc entre la fin avril et le début mai qu’un acheteur, que l’on suppose originaire des pays de l’Est, a acquis un duplex londonien pour 121 500 €/m2. 170 millions d’euros, c’est le prix qu’il a dû débourser pour habiter dans le complexe One Hyde Park.

Note : depuis le record pourrait être battu par un projet immobilier new-yorkais hors norme (mise à jour novembre 2017).

Construit tout particulièrement pour attirer une clientèle de milliardaires, le complexe résidentiel comprend notamment un concessionnaire McLaren, la banque islamique d’Abu Dhabi, ainsi qu’un bijoutier Rolex.

Le nouveau propriétaire a donc dû payer plus cher que les 91 000 €/m2 demandés par la société Odéon, pour son Penthouse monégasque de 3300 m². Celui qui voudra battre ce record devra débourser 300 millions d’euros pour acheter ce qui deviendra alors à son tour l’appartement le plus cher du monde.

Les records fous de l’immobilier de luxe

Dans le très chic quartier londonien de Knightsbridge, les prix de l’immobilier ont bondi de + 75 % depuis mars 2009. Milliardaires chinois, russes mais aussi du golfe affluent dans la capitale anglaise pour s’offrir un pied-à-terre sécurisé, à l’abri des conséquences d’un retournement d’alliance dans leur pays.

Mais il n’y a pas que Londres. Les prix de l’immobilier de luxe ont également flambé en 1 an à New York (+ 7,6 %), Los Angeles (+ 21 %) et Hong Kong (+ 9,7 %).

Et Paris dans tout ça ?

Il semble que notre bonne vieille capitale soit dépassée par sa rivale d’outre-Manche. Si le prix de l’immobilier parisien a tout de même augmenté de + 26,2 % en 5 ans en moyenne (source Chambre des notaires de Paris), le mètre carré ancien perd globalement -1,6 % sur 1 trimestre.

Aujourd’hui l’arrondissement le plus cher de Paris est le 6e, avec 12 390 €/m2. Deux ans auparavant, on pouvait y acheter un appartement ancien pour 13 160 €/m2. Globalement, l’immobilier de luxe parisien perd de la valeur.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires