Accueil Immobilier Où acheter un appartement à Paris dans la verdure ?

Où acheter un appartement à Paris dans la verdure ?

Paris, les bords de Seine
Malgré des photos romantiques, Paris ne compterait pas plus de 9 % de surface arborée.

Paris est loin d’être la ville la plus arborée du monde, elle ne figure même pas dans le top 20 de Treepedia. Cette carte interactive, fruit d’une collaboration entre la prestigieuse université américaine MIT et le Forum Économique Mondial, calcule un indice verdure visible sur les cartes. Et le résultat est agréablement surprenant : les arbres se trouvent autant dans les quartiers les moins chers que les plus chers.

Où acheter un appartement près des arbres dans Paris ?

Si les platanes font partie intégrante du paysage de la plus belle ville du monde, ils ne sont pas nombreux. D’après l’indice de verdure visible (Green View Index) de Treepedia sur Paris, la surface de la capitale ne serait composée que de 8,8 % d’arbres.

Il faut donc concentrer ses recherches sur des quartiers spécifiques, si l’on veut pouvoir arpenter des avenues arborées. Passons les Champs-Élysées et son immobilier aussi rarement disponible que cher, pour nous diriger vers le sud-est.

On observe ainsi une grande concentration d’arbres sur le 13e arrondissement, particulièrement du côté du quartier de La Gare. Au 1er trimestre 2019 les notaires constatent qu’un budget médian de 7730 €/m² est nécessaire pour y acheter un appartement ancien. Visiblement les candidats acquéreurs se sont donnés le mot, car les prix ont bondi de +5,4 % en 1 an et de +8,5 % en 5 ans.

De l’autre côté de la Seine on entre dans le 12e arrondissement, de plain-pied dans le parc de Bercy. Les transactions sur les appartements anciens atteignent un montant médian de 8770 €/m², en variation de +7,5 % sur 1 an et +7,4 sur 5 ans.

De l’autre côté de l’avenue Daumesnil, elle-aussi raisonnablement arborée, on tombe sur Reuilly et les jardins Paul Pernin. Dans ce quartier de Picpus, les notaires constatent un budget médian de 9080 €/m² pour devenir propriétaire. Apparemment l’endroit attire les acheteurs, car les prix grimpent de +6,2 % sur 1 an et +18,8 % sur 5 ans.

Où acheter un appartement Proche du bois de Vincennes ?

La carte de Treepedia montre que Paris est ceinturée d’arbres. Pour habiter dans un quartier arboré, il faut donc s’installer le plus près possible des périphériques. Pour ceux que l’idée ne tente pas beaucoup, il reste les espaces verts de la proche couronne comme le bois de Vincennes.

Ceux qui tiennent beaucoup à leur titre de parisien pourront acheter dans le sud du quartier de Picpus, proche de la Porte Dorée. Ceux qui n’ont rien contre le fait de s’éloigner un peu pour acheter plus grand, n’ont que l’embarras du choix.

Partant du Nord et en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, on tombe sur Vincennes et ses 8260 €/m², en hausse de +3,0 % sur 1 an. Les acheteurs payent aujourd’hui leur appartement +17,5 % plus cher qu’il y a 5 ans.

Chez les voisins de Fontenay-sous-Bois le budget est plus allégé, avec 5120 €/m². Les prix ont chuté de -0,2 % sur 1 an, avec tout de même +13 % sur 5 ans.

Mais c’est à Joinville-Le-Pont que l’on pourrait trouver à se loger pour moins cher, juste aux portes du bois de Vincennes. Les notaires signalent qu’un appartement ancien coûte en médiane 5060 €/m², et que les prix ont gagné +10,2 % en 1 an.

Où acheter un appartement proche du bois de Boulogne ?

Neuilly-sur-Seine est une solution intéressante pour habiter aux portes du bois de Boulogne sans avoir à traverser la Seine. Bien entendu les prix varient au fur et à mesure que l’on se rapproche du jardin d’acclimatation.

Toujours est-il que les notaires voient qu’un budget médian de 10 000 €/m² est nécessaire pour devenir Neuilléen. Le marché a été particulièrement prolifique l’année dernière, avec une inflation de +4,2 %. La plus-value atteint ainsi +17,1 % sur 5 ans.

Pour acheter plus grand il faudra alors peut-être traverser le bois jusqu’à Boulogne-Billancourt, l’une des villes à la taxe foncière la moins élevée. En ce moment les appartements anciens se vendent au prix médian de 8350 €/m². Et ça marche, ils ont augmenté de +4,8 % en 1 an et de +19,1 % en 5 ans.

Et puis il y a toujours les irréductibles, ceux qui veulent être parisiens sinon rien. Ils peuvent choisir d’habiter dans le quartier de La Muette, où ils pourront acheter pour 10 840 €/m². Ils auraient mieux fait de signer l’année dernière, car entre temps les prix ont grimpé de +7,0 %.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Tous les articles

Une question ? Un commentaire ? On vous répond !

500
  Abonnez-vous à ce fil de discussion  
Notifier de