Accueil Consommation Financement auto

La consommation des ménages repart grâce à l’auto

Le secteur automobile semble en meilleure santé en ce début d'année 2015.

Le premier trimestre 2015 a vu la consommation des ménages bondir de +1,6 % par rapport au dernier trimestre 2014. Ces résultats sont particulièrement dus au prêt auto, les achats de voitures augmentant de 2,5 % de janvier à mars. Tous les secteurs sont dans le vert, y compris l’habillement et les biens d’équipement du logement.

Prêt auto : quand les ménages français achètent des voitures

Les dépenses en automobile du mois de mars ont atteint 4,768 milliards d’euros, une progression de +1,5 % par rapport à mars 2014. Au cours des 3 premiers mois de l’année, les ménages français ont consacré 14,163 milliards d’euros pour acheter une voiture.

Le début de l’année commence donc plutôt bien, toutefois il est difficile de lier la totalité de ces résultats au prêt auto, beaucoup de conducteurs se tournant désormais vers la location avec option d’achat.

La consommation des ménages reprend des couleurs sur tous les fronts

Si au mois de mars les ménages français ont moins dépensé (-0,2 %) en équipement du logement qu’ils ne l’ont fait en février (+0,2 %), leurs dépenses restent supérieures de +8,1 % à celle de mars 2014.

La consommation des ménages en biens durables progresse de +4,3 % le mois dernier, par rapport à mars 2014. La 3e place du podium est détenue par les biens fabriqués, dont les achats augmentent de +2,8 %.

La seule évolution négative sur 1 moi est celle des produits pétroliers, dont les dépenses descendent de 2,9 % de février à mars, et de 0,4 % sur 1 an.

Au final le premier trimestre 2015 est bien meilleur que le dernier trimestre 2014, la plus forte augmentation atteint +4,4 % dans le segment des dépenses énergétiques. Juste derrière suit le budget habillement, qui malgré avoir baissé de 3,3 % de février à mars et de 0,2 % de janvier à février, reste en progression de 2,8 % par rapport au dernier trimestre 2014.

Posez vos questions, commentez

commentaires