Accueil Actualités Comparatif crédit immobilier

Des taux d’intérêt jusqu’à 365 % en Angleterre

Vous êtes en Angleterre, vous êtes salarié et vous avez du mal à joindre les deux bouts ? Pas de problème, il suffit d’entrer dans un Payday loan. En moins d’une heure, vous en ressortirez avec une avance de trésorerie que vous rembourserez le jour où vous toucherez votre salaire. Et combien ça coûte tout ça ? Ho pas grand-chose, la bagatelle de 365 %.

Empruntez 400 £, remboursez 531,21 £

L’enquête a été lancée par le site Moneycomms.co.uk, et reprise par la journaliste Nicole Blackmore sur le site telegraph.co.uk. Moneycomms.co.uk a calculé combien cela coûterait d’emprunter 400 £ auprès de ces Payday loan.

And the Winner is : Wonga, avec un taux annuel de 365 %. Si vous empruntez 400 £, les intérêts seront de 131,21 £ à l’année. Rassurez-vous, il y a moins cher, préférez The Money Shop chez qui vous ne paierez que 119,96 £  d’intérêts.

Le système du Payday Loan est un prêt personnel, que l’emprunteur doit rembourser lorsqu’il perçoit son salaire. Nombre de ces magasins fleurissent aux quatre coins du Royaume-Uni. On y entre muni de maigres papiers d’identité, et l’on n’en ressort en moins d’une heure avec de l’argent frais en poche.

On sait que les prêts personnels et avances de trésorerie distribués à la va-vite sont les plus chers, mais là les records sont battus.

Des découverts bancaires jusqu’à 50 %

Heureusement, au Royaume-Uni il reste les banques lorsque l’on a un besoin d’argent urgent. Toujours d’après l’étude menée par Moneycomms.co.uk, un prêt de 400 £ remboursable en 1 an coûtera 2,65 £, si l’on choisit la Sainsbury’s Bank et son taux annuel à 7,8 %. Ça se gâte un peu dès lors que l’on choisit la banque Vanquis, avec son taux annuel à 49,9 % qui coûtera 16,95 £. Ces données sont faciles à vérifier avec une simple calculette de coût d’un crédit, prenant en compte non-seulement le taux nominal, mais également les importants frais de dossier. Quand on est pressé, on ne regarde pas ce détail…

Nos amis les Anglais traversent déjà la Manche pour venir acheter leur whisky et leurs cigarettes dans le Pas-de-Calais. Ils pourraient peut-être en profiter pour demander des avances de trésorerie à nos banques. Au vu des taux d’intérêt du côté de la Tamise, il y a un marché à exploiter.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires