Accueil Actualités Obtenir un prêt

Obtenir un prêt immobilier, avez-vous le profil ?

Ils perçoivent moins de revenus que leurs prédécesseurs, ils empruntent davantage grâce à des taux avantageux. Obtenir un prêt immobilier est de plus en plus facile, d’ailleurs la majorité des emprunteurs ont moins de 35 ans et gagnent moins de 3 SMIC. Portrait des conditions minimum pour acheter un logement neuf ou ancien.

Obtenir un prêt pour de l’immobilier neuf

Les banques s’intéressent davantage aux jeunes ménages, car elles cherchent à les inscrire dans une de leurs agences afin de les garder comme clientèle pendant longtemps. Au 3e trimestre les revenus moyens des emprunteurs diminuent ainsi de -1,1 % sur 1 an.

Désormais un ménage peut obtenir un prêt immobilier pour un logement neuf avec un revenu moyen de 55 000 €/an. Avec un taux d’apport personnel moyen de 19,7 %, il sera capable d’emprunter 208 300 €. Pour cela il devra rembourser sur 239 mensualités, avec un taux moyen de 2,2 %.

Pas besoin de revenus élevés donc, pour preuve 37 % des accédants à la propriété sur le marché de l’immobilier neuf perçoivent moins de 3 SMIC. Les dossiers de crédit les plus nombreux sont donc accordés à des personnes aux revenus moyens, voire modeste.

En 2e position arrivent les emprunteurs percevant de 3 à 4 SMIC, qui représentent 26,7 % des dossiers. Viennent ensuite les hauts revenus à 5 SMIC et plus, ils représentent 21,4 % du marché du prêt immobilier.  La part des accédants à la propriété et gagnant de 4 à 5 SMIC est en constante augmentation, elle arrive désormais à 15,8 %.

Rappelons que les revenus pris en compte par une banque sont taxables et pérennes. Ainsi les heures supplémentaires, les primes exceptionnelles et les remboursements de frais de déplacement ne sont pas comptabilisés.

Les candidats à l’accession immobilière dans le neuf peuvent sourire, avec l’élargissement du prêt à taux zéro en 2016 ils pourront financer jusqu’à 40 % sans intérêt.

Obtenir un prêt immobilier pour un logement ancien

Les ménages achetant une résidence principale achevée, perçoivent généralement des revenus plus élevés. En moyenne ils disposent de 58 600 €/an, et d’un apport personnel de 22 % du prix du bien immobilier convoité. Munis de ce capital, ils empruntent généralement 201 400 €, qu’ils rembourseront en 226 mensualités, avec un taux moyen de 2,19 %.

Son pouvoir d’achat s’est donc grandement amélioré par rapport à l’année dernière. Au 3e trimestre 2014 il empruntait 13 000 € de moins, il faut dire qu’il remboursait plus cher, à 2,63 %.

A lui aussi les banques font les yeux doux. À moins de 35 ans et avec moins de 3 SMIC on peut obtenir un prêt immobilier pour acheter de l’ancien. Ils sont 43,3 % dans le premier cas, et 37,7 % dans le second. Les acheteurs percevant 5 SMIC et plus sont les seconds plus nombreux, représentant 25,5 % du marché.

On trouve également beaucoup d’accédants à la propriété de 35 à 45 ans, avec 32,7 % des dossiers de prêts immobiliers accordés. Et justement les banques n’y sont pas allées de main morte. En 1 an le nombre de crédits à l’habitat accordés a augmenté de +28,6 %, tandis que le montant prêté a bondi de +37,1 %.

Posez vos questions, commentez

commentaires