Accueil Rachat de crédits Profiter des taux

Faire racheter son crédit immobilier redevient valable

Abaisser ses mensualités pour gagner en pouvoir d'achat © Frank Boston Fotolia.com

Au cours de la baisse des taux d’emprunt intervenue en 2014 et 2015, le business des rachats de crédit était en plein boom. On pensait la vague terminée, mais voici que le record à la baisse du mois dernier permet de faire racheter son crédit immobilier, même si on l’a souscrit en 2014. Sur un prêt immobilier vieux de 2 ans, un réseau de courtiers prétend faire grimper le gain à 33 900 €.

Faut-il faire racheter son crédit immobilier où le renégocier ?

Un ménage souhaitant diminuer les mensualités sur sa dette immobilière, peut soit la faire racheter auprès d’un établissement concurrent, soit la renégocier avec sa propre banque. Dans le 1er cas il devra payer des indemnités de remboursement anticipé pour 3 % du capital restant dû ou 6 mois d’intérêts, la loi imposant que l’on applique le plus faible de ces 2 montants.

Selon une étude publiée par le Crédit Foncier, le rachat d’un prêt immobilier de 200 000 €, souscrit fin 2011 pour une durée de 19 ans et un taux fixe de 3,88 %, ces pénalités se monteraient à 3282 €. En comptant le capital restant, le rachat du crédit se chiffrerait à 172 462 €. Afin de compenser le paiement des indemnités de remboursement anticipé imposées par la banque perdante, la banque gagnante proposerait ainsi un taux fixe de 2,30 %.

En revanche la banque perdante serait prête à offrir un taux fixe de 2,50 % à l’emprunteur, s’il souhaite renégocier son crédit. Elle ne lui ferait pas payer d’indemnités de remboursement anticipé, il repartirait directement sur un capital restant 269 180 €.

Bilan : ses mensualités passeraient ainsi de 1141 € à 1134 € en cas de rachat de son crédit immobilier, et descendraient à 1128 € en cas de renégociation. À ce stade, certains se demandent si tant d’efforts valent la peine, uniquement pour réaliser une économie de 11 €/mois ? Le réseau de courtiers Vousfinancer.com a une réponse toute faite.

Faire racheter son crédit immobilier à 1 point de moins

Si le taux de prêt immobilier moyen s’établit à 1,97 % en mars, les meilleurs profils d’emprunteur sont descendus à 1,5 % sur 20 ans. Dans cette configuration, un ménage a tendance à obtenir 1,8 % sur 15 ans. Or ceux qui ont emprunté en avril 2011 l’ont fait environ à 4,30 %.

D’après vousfinancer.com, faire racheter un crédit immobilier de 200 000 € aujourd’hui, alors qu’il ne reste plus que 15 ans, permettrait une économie de 43 600 € sur le montant des intérêts.

Car tout est une question de différence entre le profil de l’emprunteur au moment de souscrire son crédit, et celui d’aujourd’hui. Tout d’abord il a été capable de rembourser sans coup férir depuis un certain nombre d’années, il peut donc faire preuve de ses bonnes capacités de gestionnaire. Ensuite de toutes manières les taux sont toujours plus faibles sur les durées courtes, on peut ainsi obtenir une différence de 1 point de base en faisant racheter son crédit immobilier, et cela suffit.

Les ménages ayant démarré leurs remboursements il y a 5 ans, ont le plus de chances de sortir gagnant d’une opération de ce type. Effectivement c’est au cours des premières années que l’on paye le plus d’intérêt. À titre de comparaison, le gain ne serait « que » de 10 290 € sur le rachat d’un crédit immobilier de 200 000 €, souscrit en janvier 2003 à 4,90 %.

En revanche pour un prêt de 200 000 € à 3,35 % datant d’avril 2014, l’économie d’intérêt atteindrait 33 900 € après rachat par une banque concurrente.

Posez vos questions, commentez

commentaires