Accueil Actualités Obtenir un prêt

Du crowdfunding pour réunir l’apport personnel d’un prêt immobilier

Réunir les bonnes volontés pour devenir propriétaire, pourquoi pas ? © contrastwerkstatt - Fotolia.com

Une nouvelle plate-forme de financement participatif dans l’immobilier, vient de voir le jour. La différence avec ses concurrentes est qu’elle s’attaque à la partie la plus difficile du prêt immobilier : réunir l’apport personnel. Les candidats emprunteur peuvent ainsi soumettre leur projet à leurs proches, à leurs amis, mais également au public, et apparemment ça marche.

Pas de prêt immobilier sans apport personnel

Quand on dit qu’une banque prête à 100 %, cela s’entend uniquement sur le prix du bien immobilier. Or l’achat d’un logement s’accompagne de taxes diverses, ainsi que des émoluments des notaires qui représentent d’ailleurs la plus infime partie de ces frais d’achat

Aucune banque n’accordera de prêt immobilier aux acheteurs ne disposant pas d’un capital suffisant pour payer les frais en question. Au mieux elles accorderont un crédit sur la totalité du prix de vente, mais avec l’appui du prêt à taux zéro plus de l’État.

Réunir l’apport personnel grâce au financement participatif

C’est dans ce contexte que la plate-forme devenez–proprio.fr arrive sur le marché. Basée sur le principe du financement participatif, elle permet à des particuliers de demander une contribution à d’autres particuliers, afin de réunir l’apport personnel nécessaire à la réalisation de leur projet immobilier.

Il ne s’agit donc pas de prêt entre particuliers, car les banques verraient d’un mauvais œil cet amoncellement de dettes.

Le particulier se rend donc sur la plate-forme, décrit son projet et demande une somme minimum. Dès que l’objectif est atteint, la plate-forme prélève 5 % et reverse le reste directement à l’étude notariale de l’acquéreur.

Contribution minimum de 20 €

Une fois le projet déposé et accepté par les modérateurs de la plate-forme, les candidats acheteurs font des pieds des mains pour le répandre sur les réseaux sociaux. Il sera évidemment plus facile d’obtenir suffisamment d’apport personnel via le financement participatif, pour un projet de type environnemental ou humain.

Un jeune couple souhaitant acheter un appartement neuf dans une grande ville aura plus de mal qu’un autre souhaitant retaper une vieille bâtisse dans le Gers, pour en faire un gîte rural avec nourriture bio à tous les repas.

Qui plus est avec une contribution minimum de 20 €, il peut être difficile de réunir les quelques 8 % nécessaires sur un bien immobilier à 200 000 €.

Des candidats qui deviennent effectivement propriétaires

On trouve pourtant bon nombre de célibataires et de couples sur la plate-forme, qui espèrent récolter près de 5000 € en une vingtaine de jours.

Et ils ont raison car certains projets aboutissent. Ce couple de Vichy a pu acheter un appartement ancien, contre la promesse de payer l’apéro à tous ceux qui auront contribué ! Car la plate-forme de financement participatif propose une fonction pour remercier les donateurs. Ainsi ce couple de Douai a prévu une soirée raclette pour réunir tout ce petit monde dans leur nouvel appartement.

Mais certains projets ne réunissent pas l’apport personnel nécessaire pour couvrir le prêt immobilier. Dans ce cas les donateurs récupèrent leurs deniers.

Posez vos questions, commentez

commentaires