Accueil Actualités Obtenir un prêt

Les Français ne connaissent pas le nouveau PTZ+ 2015

Les ménages français sont tous d’accord sur le fait que le PTZ+ est un atout pour devenir propriétaire, mais apparemment bien peu savent qu’il existe. C’est ce qu’il ressort d’une enquête menée par Opinionway pour le compte de Meilleurstaux, qui nous apprend que beaucoup iraient concrétiser un projet immobilier si le fameux prêt à taux zéro était de retour… Ça tombe bien, non-seulement il n’est jamais parti mais il s’est encore amélioré récemment.

La majorité des Français ne connaît pas le nouveau PTZ+ 2015

Les ménages français sont généralement mécontents (60 %) des mesures prises par les gouvernements successifs pour relancer l’immobilier. Pourtant il en est une qu’ils plébiscitent : le prêt à taux zéro pour les primo-accédants à la propriété, et sont même 87 % à souhaiter son retour.

Et pourtant le dispositif n’est jamais parti, ses conditions d’accès se sont durcies au rythme des restrictions budgétaires, pour finalement n’être distribué qu’à 40 000 ménages en 2013. Aujourd’hui plus des deux-tiers (70 %) des personnes interrogées considèrent le PTZ+ comme « un élément facilitant l’accession à la propriété ». Et le sondage de nous apprendre que 32 % d’entre elles seraient prêtes à concrétiser leur projet immobilier si le dispositif était rétabli en 2015…

Le nouveau PTZ+ 2015 est arrivé

Conscient de l’importance du dispositif, le prêt à taux zéro a été amélioré au 1er octobre 2014. Les plafonds de revenus pour y être éligible ont été relevés, et sont dorénavant représentatifs de la population française.

À titre d’exemple, le plafond de ressources démarre à 33 000 € pour une personne seule en zone B2, alors que le revenu médian des ménages était de 29 330 € en 2012 (source INSEE), ce qui signifie que plus de la moitié des ménages français est concernée.

Depuis le 1er janvier 2015, le PTZ+ dans sa nouvelle version peut également financer de l’ancien avec travaux, lorsque le bien immobilier convoité se situe dans certaines zones rurales de moins de 10 000 habitants.

Et pourtant les ménages français veulent acheter de l’immobilier

L’enquête de Meilleurtaux montre que 78 % des personnes interrogées considèrent que « la pierre est un placement sûr ». Cette proportion est d’autant plus forte en région parisienne (82 %), où les prix du m² sont les plus élevés.

L’année 2015 pourrait voir le renouveau du marché, n’eût été l’ignorance des ménages vis-à-vis du PTZ+. Car s’ils sont 55 % à considérer que cette année réunit tous les facteurs pour réaliser un projet immobilier, le sondage montre que seuls 12 % des personnes interrogées envisagent véritablement d’acheter en 2015.

Il existe clairement un besoin de communication sur ce dispositif, voilà qui est fait.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires