Accueil Placer son argent Les fonds d’investissement en location meublée, c’est pour bientôt

Les fonds d’investissement en location meublée, c’est pour bientôt

On connaissait les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), qui permettent d’investir à plusieurs dans un parc de bureaux, de murs de magasins ou d’entrepôt. Bientôt les particuliers pourront acheter une ou plusieurs parts de résidences de services meublées, et profiter de leur fiscalité avantageuse. Ce nouvel outil s’appelle FILM pour Fonds d’Investissement en Location Meublée.

Un OPCI sous forme de FPI pour investir dans un FILM

Les choses ne sont jamais simples pour qui souhaite investir en France, en tant que particulier ou professionnel. Les différentes lois apparues au gré des nombreux gouvernements qui se sont succédés depuis des décennies, finissent par jeter la suspicion sur ce qui pourrait être de bons produits immobiliers.

C’est ainsi que les premiers fonds d’investissement en location meublée seront bientôt lancés sur le marché. L’ASPIM (Association Française des Sociétés de Placement Immobilier) s’en félicite, pointant du doigt le fait que ce dispositif n’est jusqu’à présent disponible que sur une assurance vie en unités de compte.

D’ici peu un particulier pourra acheter une ou plusieurs actions d’un immeuble destiné à la location meublée. Pour des raisons juridiques, ces fameux FILMS seront enveloppés dans un OPCI (Organisme de Placement Collectif en Immobilier), prenant la forme d’un FPI (Fonds de Placement Immobilier). D’après l’ASPIM l’avantage est que ces titres seront au porteur, et donc a priori pourront être revendus à d’autres investisseurs. Jusqu’à présent, les résidences meublées détenues dans une OPCI au travers d’une assurance vie, ne pouvaient pas être vendues séparément.

Les fonds d’investissement en location meublée et la prudence

49 % des candidats investisseurs connaissent la résidence de service (source OpinionWay 2017 pour ATLAND). S’ils choisissent d’acheter dans un ensemble touristique, ils pourront en profiter quelques mois dans l’année. Mais surtout, la fiscalité de la location meublée est particulièrement attrayante. Les revenus locatifs ne sont imposés qu’à 50 %, et la gestion peut être facilement confiée à une société exploitante qui reverse un loyer trimestriel aux propriétaires bailleurs.

C’est justement là où les ménages intéressés par les FILM doivent se méfier. Car l’investissement en location meublée ne se passe pas toujours bien. Il arrive que des exploitants trop optimistes doivent abaisser les loyers pour conserver un bon taux de remplissage. L’investisseur ayant eu recours à un prêt immobilier doit alors rajouter de sa poche, sous peine de se retrouver en défaut de paiement.

Les ménages intéressés ont donc tout intérêt à appliquer le même principe de diversification, que lors d’un investissement en parts de SCPI. Choisir différents gestionnaires, dans différents endroits géographiques et différents secteurs d’activités, permet de minimiser les risques. Malheureusement cette diversification ne sera disponible, que si l’offre de fonds d’investissement location meublé est elle-même diversifiée.

Le remboursement de la TVA sera-t-il disponible ?

À l’heure où ces lignes sont écrites, aucune information n’est disponible sur la faculté de récupérer la TVA, lors d’un investissement dans une résidence de service meublé. Actuellement le propriétaire bailleur inscrit en qualité de LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel), peut se faire rembourser la TVA sur un logement neuf. Il doit pour cela le louer meublé à un exploitant professionnel, lui-même assujettis à la TVA.

Des promoteurs se sont donc engouffrés dans la brèche, en proposant la construction, la vente et l’exploitation. Toutefois ils souffrent cette année de la suspension de la défiscalisation Censi Bouvard pour les résidences de tourisme. Il reste néanmoins d’autres solutions, comme les hébergements en EHPAD ou en maison de retraite classique.

Mais là-encore aucune information ne filtre sur la faculté d’associer les dispositif de défiscalisation aux fonds d’investissement en location meublée. Un marché neuf, prometteur certes, mais qui doit encore prouver qu’il tient ses promesses.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Tous les articles

Une question ? Un commentaire ? On vous répond !

500
  Abonnez-vous à ce fil de discussion  
Notifier de