Accueil Actualités Assurances crédits

Comprendre le coût d’une assurance crédit immobilier

Le coût d’une assurance crédit immobilier dépend du taux, mais également de la manière dont le taux est appliqué. Il peut être calculé sur le capital emprunté, ou sur le capital restant dû. Voici comment ça marche, et comment faire pour s’assurer moins cher.

Le coût d’une assurance crédit

La cotisation basée sur le capital emprunté

La cotisation d’une assurance décès invalidité peut être calculée sur le capital emprunté. C’est le cas des formules proposées par les banques et sociétés de crédit, que l’on appelle « assurance de groupe ».

Ces contrats sont basés sur le principe de la mutualisation et sont souvent intéressants aux fumeurs âgés de plus de 35 ans. Le montant des cotisations ne dépend pas du taux du prêt.

Les primes sont déterminées par la loi : 0,42 % pour les plus de 35 ans et 0,276 % pour les moins de 35 ans.

Exemple : pour un taux d’assurance à 0,42 % sur un prêt de 250 000 € sur 20 ans, le coût total se monte à 21 000 €. Effectivement : 250 000 € x 4 % =1050 € ; 1050 € x 20 ans = 21 000 €.

La cotisation basée sur le capital restant dû

Lorsque la prime d’une assurance crédit immobilière est basée sur le capital restant, elle diminue au fur et à mesure des remboursements, exactement comme les intérêts. Ces contrats sont appelés « délégation d’assurance », les primes sont librement établies par les assureurs en fonction de barèmes internes.

Ces formules sont généralement plus avantageuses pour les non-fumeurs, en bonne santé, ne pratiquant pas de métier ni d’activités sportives à risques.

Exemple : pour un taux d’assurance à 0,42 % sur un prêt de 250 000 € sur 20 ans, le coût total se monte à 13 400 €.

Que faire face a ces différences de coût ?

Accepter l’assurance de groupe contre une baisse du taux nominal

Avant toute chose vous devez attendre que la banque ou la société de crédit vous ait fait une proposition écrite. Pas forcément la très officielle offre préalable de crédit, une simple proposition laissant une trace écrite.

À partir de ce moment, vous mettez en avant la différence de coût entre l’assurance de groupe que l’on vous propose de la délégation d’assurance que vous pourriez obtenir. Vous demandez à récupérer le coût supplémentaire sur votre prime d’assurance emprunteur.

Exemple : le coût de l’assurance du prêt immobilier que l’on vous propose est de 20 000 €, alors que vous pourriez payer 14 000 € avec une délégation d’assurance. Le prêteur doit diminuer le coût de son financement de 6000 € pour que le contrat soit équitable.

Accepter l’assurance de groupe et changer dans un an

Rien ne vous empêche d’être cynique. Vous pouvez accepter le prêt immobilier que l’on vous propose avec la formule d’assurance basée sur le capital emprunté. La loi Lagarde vous donne le droit de changer d’assurance emprunteur comme ceci :

  1. Consultez votre contrat d’assurance et déterminez quel est le délai de préavis pour résilier.
  2. Bien avant le délai de préavis, trouvez une assurance emprunteur moins chère ayant les mêmes garanties.
  3. Envoyez un courrier de résiliation à l’assureur par lettre recommandée avec accusé de réception.

Assurez-vous que la nouvelle assurance de votre crédit immobilier commence exactement quand se termine l’autre.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires