Accueil Placer son argent À 12 000 €/m², les tours jumelles de Paris seront livrées en 2024

À 12 000 €/m², les tours jumelles de Paris seront livrées en 2024

mise à jour: 1 mai 2019
Tour Hermitage La Défense, architecte Jacques Ferrier
Les tours jumelles de Paris devraient être prêtes pour les JO de 2024

Après 10 ans de bataille juridique, le promoteur franco-russe Hermitage Plaza construira finalement ses tours jumelles. Juste un peu moins hautes que la tour Eiffel, elles devraient être livrées en 2024 avec des bureaux, un hôtel, ainsi que des appartements de luxe. Certes il faudra casser sa tirelire pour s’en offrir un, mais l’investissement pourrait s’avérer rentable s’il a vraiment lieu.

Les tours jumelles de Paris pour concurrencer celles de Londres

Lorsque le jeune promoteur russe Emin Iskenderov a appris la nouvelle du Brexit, il n’en croyait pas sa chance. Lui qui défendait depuis plusieurs années un projet de construction d’appartements de luxe aux portes de La Défense, voilà qu’une clientèle allait subitement se précipiter dans ses bras.

Car le projet des tours Hermitage a de quoi faire de l’ombre aux gratte-ciels vides de Londres, qui servent surtout à blanchir l’argent mal acquis. Les jumelles s’élèveront le long de la Seine à Courbevoie (92), juste à l’entrée du quartier des affaires de La Défense. Elles ne devraient pas dépasser 320 m afin de laisser à la tour Eiffel son statut de plus haut édifice de Paris.

Cela ne les empêchera pas de contenir 86 étages chacune, 40 000 m² de bureaux, un hôtel 5 étoiles de 200 chambres, des restaurants, une salle de concert, des bars, des commerces, une galerie d’art, une piscine.

Et bien entendu une grande partie du financement sera assurée par la vente d’appartements de luxe, pour lesquels il faudra casser sa tirelire. Et si les conditions d’octroi du prêt immobilier à 0 % de la Ville de Paris n’incluent pas de plafond de dépenses au m², on ne s’attend pas à voir des demandes de financement gratuit dans ces immeubles.

12 000 €/m² pour un appartement dans les tours Hermitage

D’après une interview d’Emin Iskenderov lui-même pour le JDD, les tours jumelles de Paris seront livrées pour les JO de 2024. La construction devrait commencer cet été, les avis d’expulsion ont déjà été envoyés.

À la place, le projet Hermitage Plaza devrait abriter 448 appartements de luxe. Prix moyen estimé par le JDD : 12 000 €/m². Une paille par rapport aux 41 400 €/m² nécessaire pour devenir propriétaire de grand standing à Monaco (source : classement Savills World). C’est également loin derrière la moyenne de 16 700 €/m² des projets fous de New York, mais tout de même un peu plus que les 11 700 €/m² de Moscou.

Or Londres étant en passe de perdre sa place de meilleure porte d’entrée sur le marché européen, Paris entend bien prendre la première marche du podium. À cet égard le prix de base de 12 000 €/m² pourrait se révéler un bon investissement si le projet se réalise.

D’où vient l’argent des tours jumelles de Paris ?

D’après le promoteur lui-même, le projet coûtera 3 milliards d’euros. Il sera financé par 180 millions d’euros d’apport en fonds propres, directement en provenance de Russie. Puis des fonds d’investissement européen et des banques françaises apporteront 1,5 milliards d’euros. Le reste sera couvert par la vente des luxueux appartements.

Pour autant il pourrait rester un fossé entre les annonces d’Emin Iskenderov et la réalité. Car ce chouchou de Vladimir Poutine et Nicolas Sarkozy semble avoir des difficultés à justifier du financement.

D’après l’avocate des habitants en voie d’expulsion, Armelle de Coulhac-Mazérieux, le groupe Hermitage devrait 10 millions d’euros à une Société panaméenne. Le promoteur aurait même reçu un commandement à payer valant saisie immobilière.

Si l’information est vraie, quelques tours de négociation devraient suffire à faire passer la dette sur des titres de propriété. À moins que l’aventure ne se termine comme celle du promoteur russe Mirax, poussé à la faillite après la crise de 2008. Ça tombe mal, le géant était justement propriétaire de la filiale Hermitage.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Tous les articles

Une question ? Un commentaire ? On vous répond !

500
  S’abonner  
Notifier de