Accueil Actualités

Immobilier à Paris : les prix de l’ancien diminuent et les ventes augmentent

La chambre des notaires de Paris indique sur son site que les prix de l’immobilier parisien ont perdu en moyenne -1,8 % sur 1 an. En revanche, le nombre de ventes a augmenté de +28 % sur la même période. C’est dans le 6e que les appartements anciens sont les plus chers, et dans le 19e qu’ils sont les plus abordables.

Appartements anciens à Paris : baisse des prix, hausse des ventes

Le site de la chambre des notaires de Paris indique que le nombre de ventes immobilières a augmenté de +28 % de novembre à janvier 2014, par rapport à novembre 2012 – janvier 2013. Sur cette même période les prix du mètre carré ont baissé de -1,8 %.

Au dernier trimestre 2012, le prix du mètre carré ancien dans le 6ème arrondissement se montait à 12 690 €. Un an plus tard il descendait à 12 390 €, soit une baisse de près de 2,4 %.

Les appartements les moins chers de Paris devraient se trouver dans le 19e, car le prix du mètre carré y est le plus faible de la capitale : 6790 € au 4e trimestre 2013. Les prix des appartements anciens du 19e ont donc légèrement augmenté en 1 an, puisqu’ au 4e trimestre 2012 ils étaient de 6750 €/m2.

Des prix 2 fois plus chers qu’il y a 10 ans

La baisse des prix du mètre carré parisien observée par la chambre des notaires de Paris, n’est rien au regard de la fulgurante hausse des prix observée depuis 10 ans. Tout arrondissement confondu, les prix moyens du mètre carré ont été multipliés par 2, voire plus, depuis le 4e trimestre 2003.

À cette époque, on pouvait acheter un appartement ancien dans le 1er arrondissement de Paris pour 4880 € /m2. Aujourd’hui, il faudra débourser 8000 €. Dans le 9ème, fin 2003 il fallait compter 4000 €m2, aujourd’hui les prix se situent aux alentours de 8760 €.

Si les spécialistes sont divisés sur la pertinence de l’investissement immobilier à Paris, les acheteurs sont toujours là. Avec une hausse de 28 % des ventes immobilières en 1 an, il semble que beaucoup d’acheteurs souhaitent profiter de la baisse des prix du mètre carré.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires