Accueil Actualités Comparatif crédit immobilier

Le taux d’intérêt fixe du prêt immobilier

Les meilleures conditions attendent les meilleurs clients.

Le taux d’intérêt fixe est la formule préférée des emprunteurs français pour accompagner un crédit immobilier. Il n’y a qu’un seul argument en sa faveur, mais il est de poids : la continuité des mensualités.

Comment fonctionne le taux d’intérêt fixe ?

Il est définit tout au début du crédit immobilier, et ne changera pas pendant toute la durée des remboursements, un emprunteur paiera donc les mêmes mensualités jusqu’à ce qu’il ait repayé son prêt en totalité.

Exemple: vous achetez aujourd’hui un appartement avec des remboursements de 900 € pendant 20 ans, et bien dans 15 ans, vous verserez toujours 900 € à votre banque, tout en sachant qu’à ce moment là, 900 € vaudront moins qu’aujourd’hui et que de fait, le paiement des mensualités ne sera que plus facile d’années en années.

Comment se calcule un taux d’intérêt fixe ?

Les banques et sociétés de crédit utilisent différentes méthodes de calculs, toutes basées sur les mêmes principes :

  • Votre taux d’endettement.
  • Votre reste à vivre.
  • Vos revenus imposables nets et leur pérennité.
  • La durée du prêt.
  • L’état du marché des taux fixes.

La conjoncture économique joue-t-elle un rôle ?

La plupart du temps, la banque emprunte à une autre banque pour vous re-prêter en retour, or plus cette dernière lui accorde un taux fixe bas, plus vous devriez en  bénéficier.

Peut-on négocier un taux fixe ?

Oui on peut, il est même important de posséder  des notions de négociation de taux de prêt immobilier, car un demi pour cent de moins peut faire une belle différence au bout de 20 ans, même si vous avez l’intention de revendre dans 7 ans.

Exemple de taux d’intérêt fixe négocié à la baisse

Admettons que vous souscriviez un crédit immobilier sur 20 ans, au taux fixe de 4 % hors assurance emprunteur, pour un montant de 300 000 €.

Vous aurez donc des mensualités constantes de 1 817.94 € / mois, sans compter l’assurance.

Sur toute la durée du prêt, vous aurez payé votre bien 436 305.84 €, toujours sans inclure l’assurance.

En revanche, admettons que vous arriviez à négocier un taux fixe de 3.5 %, vos mensualités seront de 1 739.88 € / mois, ce qui reviendra à 417 571.00 €, soit une économie de 29 000 €.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires