Accueil Actualités Obtenir un prêt

Les taux de crédit immobilier remontent doucement

PARTAGER SUR
Cet hiver les taux de crédit immobilier pourraient eux-aussi givrer.

La remontée des taux de crédit immobilier a bien eu lieu le mois dernier, mais dans une très faible ampleur. Avec une moyenne de 1,34 %, les emprunteurs de décembre ont bénéficié des mêmes conditions que ceux d’octobre. Pour autant les taux devraient progressivement se durcir, comme le sous-entend le rapport de l’observatoire CSA/Crédit Logement.

Les banques prennent leur temps

La variation des taux de crédit immobilier est liée à celle du rendement de la dette française à 10 ans. Plus connues sous le nom de OAT 10 ans, ces obligations ont vu leur prix augmenter depuis la rentrée. Toutefois un temps d’inertie est nécessaire avant que l’impact ne se retrouve sur le coût des prêts bancaires.

Comme le rappellent les auteurs du rapport de l’observatoire CSA/Crédit Logement sur le mois de décembre : « l’intégration des nouvelles conditions de financement et de refinancement des crédits immobiliers, puis la diffusion de ces barèmes dans les réseaux ne sont jamais instantanées ».

Il y a effectivement le moment où les analystes des enseignes comprennent que l’argent devient plus cher, et le moment où ils estiment que leur banque en est affectée.

Et puis il y a la réalité du marché, celle où l’emprunteur choisira l’agence bancaire qui lui procurera le meilleur taux pour son dossier. Il y a également la concurrence, qui ne manquera pas de faire savoir à ses réseaux sociaux que telle ou telle banque propose désormais des taux de crédit immobilier plus chers. Dans ce contexte, les enseignes retardent le plus possible toute variation à la hausse.

Les taux de crédit immobilier restent exceptionnellement bas

Avec 1,34 % hors frais comparé à 1,31 % le mois précédent, les nouveaux emprunteurs restent avantagés par rapport aux 2,20 % de décembre 2015. Ils restent également bien loin en dessous des 3,22 % de décembre 2012, ce qui ouvre la voie au rachat de prêt immobilier pour les ménages ayant emprunté il y a 4 ans.

Aujourd’hui encore un crédit immobilier de 200 000 € reste théoriquement accessible aux revenus de 2534 €, en tenant compte d’un taux d’endettement futur de 33 % maximum. Durant le mois de décembre, 74 % des demandes de prêt immobilier effectuées via Emprunter Malin concernaient un premier achat.

Avec des taux de crédit immobilier aussi attractif, 47 % des demandeurs sont célibataires. Le prix moyen du bien immobilier convoité est de 194 500 €, accessible à des ménages aux revenus de 2550 €.

Posez vos questions, commentez

commentaires