Accueil Immobilier Le marché de l’immobilier au Havre sous Edouard Philippe

Le marché de l’immobilier au Havre sous Edouard Philippe

mise à jour: 20 décembre 2018
Port de pêche Le Havre
Port de pêche du quartier Saint-François, Le Havre. @Francois Breard source https://www.lehavre.fr/ma-ville#section-ma-ville-quartier

Le nouveau Premier ministre Édouard Philippe, est maire du Havre et président de sa communauté d’agglomération depuis 2010. Ce cumul de mandat, en plus de ses fonctions de député, ne risque pas d’améliorer la situation du marché immobilier du Havre. Les prix des maisons et des appartements anciens décrochent, ceux des logements neufs grimpent, et le secteur de la construction semble être au ralenti.

Les prix de l’immobilier ancien s’effondrent au Havre

Pour les notaires c’est clair : les prix des maisons de la communauté d’agglomération havraise ont perdu -5,7 % en 1 an. La tendance serait encore à la baisse, malgré le fait que les transactions se sont réalisées entre 117 000 € et 187 000 € du 1er novembre au 31 janvier dernier. Mais dans certaines communes comme à Fontaine-La-Mallet, les montants des transactions chutent de -2,31 % sur 3 mois. Sur la commune du Havre ils semblent s’être stabilisés, après tout de même une baisse de -2,6 % sur 1 an, alors que les prix des maisons ont grimpé de +1,4 % en province.

Mais les plus à plaindre sont surtout les propriétaires d’appartement. Dans la ville même du Havre, les prix ont chuté de -15,5 % en 5 ans. Ils restent aujourd’hui parmi les plus abordables de France, à raison de 1500 €/m² de médiane. Mais la tendance baissière est la même dans toute la communauté d’agglomération havraise. En 1 an les montants des transactions ont chuté de -1 %, alors qu’ils ont augmenté de +0,4 % en province.

Les prix de l’immobilier neuf décollent au Havre

Pour réaliser de la plus-value immobilière au Havre, il aurait mieux fallu acheter un appartement neuf il y a 2 ans. D’après la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers), au 1er trimestre 2014 les logements collectifs neufs se vendaient à 2879 €/m². Au 4e trimestre 2016 les ventes se sont conclues pour 3674 €/m² de moyenne, ce qui représente une inflation de +23 % en 1 an.

Pour autant ces chiffres ne démontrent en aucun cas que le même appartement neuf, vaut désormais 1/4 de plus. Il faudrait plutôt parler de programmes immobiliers plus chers, sous la poussée de l’intérêt des investisseurs. Les ventes destinées à la mise en location ont ainsi bondi de +171 % sur la communauté d’agglomération du Havre, tandis que les réservations en accession n’ont augmenté que de +10 %.

Or l’offre semble se raréfier, avec seulement 468 logements individuels et collectifs autorisés à la construction, entre 2006 et 2015 sur la commune du Havre (source : bsocom.fr). Toutefois cette carence touche toute la Normandie. Les réservations augmentent, mais les mis en vente diminuent et au total l’offre commerciale baisse de -16 % dans toute la région. Le catalogue des promoteurs est bien plus développé sur Rouen Métropole (37 % de l’offre) que sur la communauté d’agglomération du Havre (16 % de l’offre).

Peu de travaux de rénovation des logements en Seine-Maritime

L’éco prêt à taux zéro permet à des propriétaires d’emprunter jusqu’à 30 000 €, pour effectuer des réparations dans un logement. La rénovation énergétique est largement plébiscitée au travers de ce dispositif, qui doit s’appliquer sur une résidence principale. Il est donc disponible au propriétaire accédant et au propriétaire bailleur.

Mais il est particulièrement sous-utilisé en Seine-Maritime. D’après les statistiques de la SGFGAS, le département n’en aurait octroyé que 363 au cours de toute l’année 2016. Sur 616 007 logements (chiffre INSEE 2013), cela paraît bien peu. Dans le département voisin de l’Eure, on dénombre 232 éco prêts à taux zéro pour 283 836 logements. Toujours à titre de comparaison, sur la même période 422 éco PTZ ont été distribué sur les 188 244 logements des Deux-Sèvres.

Il reste que le premier ministre est tenu de conduire la politique du président. Or Emmanuel Macron n’a annoncé aucun changement pour les aides de l’État en matière d’immobilier. Le nouveau ministre du logement aura donc à charge de continuer les efforts de construction. Toutefois il y a peu de chances pour que le Havre soit particulièrement chouchouté.

Fabien Belleinguer

Fabien Belleinguer

Éditeur chez Emprunter-Malin.com
Blogueur sur les thèmes de l'argent et l'immobilier depuis 2012, je suis radin, suspicieux, mais toujours poli. Autodidacte, je choisis mes sources d'information avec soin et les analyse en toute indépendance.
Fabien Belleinguer