Accueil Actualités Négocier un prêt

Négocier un taux de prêt immobilier: le B-A-BA

Un taux de prêt immobilier se négocie d’autant mieux que l’on maîtrise les bases de la négociation en général. Soyez courtois et veillez à ce que votre proposition soit intéressante pour votre interlocuteur. Donnez les bons arguments, et bien entendu faites jouer la concurrence.

Savoir négocier un prêt

Un bon négociateur ne tente pas de prendre le dessus sur son interlocuteur, il tente de mettre en avant ses points d’intérêt afin de lui proposer des bonnes conditions, propres à éveiller son désir de faire affaire.

1- Tout le monde doit y gagner

Tout l’art consiste à trouver des solutions à la fois en votre faveur et arrangeantes pour votre banquier. Vous pouvez par exemple jouer sur les types de remboursement disponibles.

2- Politesse et respect

Oui, ce sont les banques qui ont mis la planète entière en crise, mais ce n’est pas la faute du gentil conseiller clientèle en face de vous.

Rappelez-vous : plus vous paraissez sérieux, moins vous présentez de risques, et le langage vous aidera à atteindre ce but.

 3- Faites / ne faites pas

  • Ne trichez pas sur vos revenus, la banque s’en apercevra et vous perdrez des points.
  • Il est préférable pour un emprunteur d’évaluer sa capacité d’emprunt en se basant sur les revenus pris en compte par la banque et d’en déduire son taux d’endettement.
  • Ne dites pas : « je vais voir si je trouve mieux ailleurs », dites : « je dois d’abord lire les offres de vos confrères avant de me prononcer ».
  • Ne dites pas : « il me faut une réponse au plus tôt », dites : « prenez votre temps, je ne prendrai de décision que lorsque tous les éléments seront réunis ».

Les arguments à utiliser

Il y a plusieurs points important dans la négociation d’un crédit immobilier, et différentes questions à poser :

1-Assurances emprunteur

« L’assurance de votre banque est plus chère que chez un assureur privé, faites-vous un geste commercial si je souscris les garanties chez vous ? ».

2-Épargne

« Comme vous le voyez j’épargne tous les mois, ce que je souhaiterais c’est un produit financier plus un crédit immobilier avantageux, pourriez-vous me faire un offre globale intéressante ? ».

3-Frais de dossier

« Ce qui m’importe, c’est le coût total du crédit. Êtes-vous en mesure de faire un geste sur le taux si je ne négocie pas les frais de dossier ? ».

4-Pénalités de remboursement anticipé

« Si vous m’accorder ce taux là, je suis obligé de vous demander de lever les indemnités de remboursement anticipé au bout de 5 ans. Par contre, je peux m’engager sur 10 ans si vous faites un effort ».

5-Modularité des échéances

« Vous devez comprendre qu’avec le taux que vous m’offrez, je suis obligé de vous demander des échéances modulables à 100%, afin de rembourser mon crédit au plus tôt, ce qui ne va pas vous faire plaisir ».

6-Le départ vers la concurrence

« Je vais être honnête avec vous, si je suis obligé de prendre ce taux, je ferai un rachat de crédit à la première occasion ».

Faire jouer la concurrence

Il faut savoir que la majeure partie des Français ne souhaite pas changer de banque, et votre banquier le sait.

Mais vous, vous ne faites pas partie de la majorité, dites-le lui gentiment à l’aide de phrases posées : « je ne vais donc pas vous déranger bien longtemps, je vais d’abord écouter ce que vous me proposez, puis je ferai une synthèse avec les offres de vos concurrents ». Faites-lui comprendre que vous allez vous adresser à des courtiers en prêt immobilier.

1-Faites-vous valoir

« Ma démarche n’est pas uniquement dans le but d’obtenir un crédit immobilier à taux réduit, mais aussi de trouver de bons services bancaires et de bons placement.».

« Si le taux que vous me proposez est intéressant, je prendrai une assurance habitation chez vous, voir une assurance vie ».

 2-Faites le tour

Faites effectivement le tour des établissements financiers, n’hésitez pas à aller à un rendez-vous avec le dossier d’une banque concurrente sous le bras, ça fait toujours son effet.

3-Faites appel à un courtier

Si vous n’avez pas le temps de visiter une demi-douzaine de banques, allez  trouver un courtier immobilier, il fera tout le travail à votre place, et si vous cherchez bien, il ne vous coûtera pas un centime.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires