Accueil Investissements immobiliers Investir en locatif

411,6 millions d’euros pour un quartier chic de Londres

Avec 411,6 millions d’euros, la Norvège s’est offerte une partie du très chic et très historique quartier de Mayfair, lui-même acheté un peu plus de 1800 € il y a 400 ans. Décidément le marché immobilier de Londres n’en finit plus de faire parler de lui. Alors que les prix du m² battent des records de jour en jour, c’est maintenant au tour du fonds souverain norvégien d’investir dans la capitale. Et pas qu’un peu.

Investir dans l’immobilier de luxe : la stratégie norvégienne

En acquérant 25 % de Regent Street en 2011 pour 530 millions d’euros, et en choisissant aujourd’hui le quartier de Mayfair, le fonds souverain norvégien choisi l’immobilier de luxe. Car l’avantage de ce type d’actif et qu’il résiste le mieux aux bulles immobilières. S’il faut investir dans l’immobilier en Angleterre en ce moment, mieux vaut sans doute éviter les logements, surévalués et vendus à des ménages surendettés.

14 ha d’un quartier chic londonien

Norges Bank Investment Management, le fonds souverain norvégien, a donc acquis 14 ha du quartier chic de Londres Mayfair. Mais pour réaliser cette opération historique, les Norvégiens ont dû s’allier une fois de plus au principal fonds de placement immobilier de la couronne britannique : Crown Estate.

Car le quartier appartenait auparavant à un fonds d’investissement de l’église d’Angleterre, ainsi qu’à la société Pollen Estate. L’organigramme de l’immobilier londonien peut être complexe, et nécessite certains montages financiers. C’est ainsi que le fonds souverain norvégien a acquis 57,8 % de Pollen Estate, pour un terrain que l’ancêtre des fondateurs de cette dernière, William Maddox, avait acquis 1450 £.

Un terrain acheté 1810 € il y a 390 ans

En termes de plus-values immobilières, il sera difficile de faire mieux. Selon le site officiel de Pollen Estate, William Maddox acheta ce terrain le 29 juin 1622, pour près de 1810 €. De génération en génération, de succession en succession, l’endroit fut développé entre le 17e et le 18e siècle, pour prendre le nom de Mayfair.

Le quartier était alors sous l’administration de la famille Pollen, et devient aujourd’hui majoritairement sur celle de la couronne norvégienne.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires