Accueil Actualités Comparatif crédit immobilier

Record battu, la France a emprunté sur 10 ans à 0,466 % !

La France a emprunté au taux record de 0,466 % sur 10 ans, ce qui laisse augurer une nouvelle baisse des prêts immobiliers. Chaque mois depuis l’année dernière à cette époque, on pense avoir atteint le niveau plancher le plus bas possible. Le mois dernier l’observatoire CSA/Crédit Logement enregistrait des taux de crédits à l’habitat de 2,21 % de moyenne. Et bien le mois de mars risque de faire encore mieux.

Une dette française de moins en moins risquée

Depuis l’annonce du rachat de dette souveraine des pays de la zone euro par la BCE (Banque Centrale Européenne), le défaut de remboursement n’est plus à l’ordre du jour. Or plus l’emprunteur est à même de rembourser le créancier, plus il est en mesure d’obtenir un faible taux.

Ainsi avec la planche à billets de la BCE prête à se mettre en marche pour rattraper les bêtises budgétaires des dirigeants, la dette française n’est plus risquée. Alors qu’en pleine crise de l’euro la France empruntait jusqu’à 4,567 % à 10 ans le 22 septembre 2008, aujourd’hui on en trouve même qui payent pour emprunter.

C’est ce que l’on appelle un taux négatif, mardi dernier des investisseurs ont accepté de perdre -0,147 %, à condition que l’État français veuille bien avoir la gentillesse de prendre leur argent pendant 2 ans. Il est possible d’expliquer cette bizarrerie en l’associant au principe du coffre-fort. Pour mettre son argent en sécurité, un particulier est prêt à payer, la même vérité s’applique aux investisseurs institutionnels.

On attend donc des taux de prêt immobilier en baisse

L’argent emprunté par l’État via les OAT 10 ans lui permet de prêter aux banques. Ces dernières s’en servent pour accorder des prêts immobiliers, et historiquement ont toujours abaissé leurs taux dès lors qu’elles pouvaient emprunter moins cher.

Il se pourrait alors que l’amélioration des conditions de financement constatée depuis le début du mois de mars, permettent encore aux investisseurs immobiliers et accédants à la propriété d’emprunter moins cher.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires