Accueil Placer son argent L’investisseur immobilier moyen gagne 71 100 € par an

L’investisseur immobilier moyen gagne 71 100 € par an

mise à jour: 31 octobre 2018
Appartement neuf, livré meublé et équipé
Les promoteurs immobiliers proposent des appartements neufs équipés, et parfois meublés.

Sa principale motivation est de se créer un patrimoine, et il y pense dès 40 ans. Il préfère acheter un appartement, pas forcément près de chez lui, avec un crédit sans apport sur longue durée. Voici le portrait type de l’investisseur immobilier : son âge, combien il gagne, ce qu’il achète et pourquoi.

Pas besoin d’être riche pour investir dans l’immobilier

La 6e étude annuelle du Crédit Foncier sur les motivations des Français qui font le choix de l’investissement locatif, a été conduite sur 2604 personnes entre le 18 juillet et le 16 août 2018. Ces ménages ont tous souscrits un crédit immobilier pour acheter un logement dans le but de le louer.

Il en ressort que l’investisseur immobilier moyen gagne 71 100 € par an. Dans un couple, cela représente 2963 €/mois de revenus imposables nets. Et bien entendu il existe de fortes disparités entre les régions. Ainsi en Île-de-France le ménage perçoit 77 960 €/an, tandis qu’en Pays de Loire ses ressources sont de 61 900 €/an. Dans un couple, cela ne fait que 2580 €/mois.

Par ailleurs, 42 % des investisseurs immobiliers perçoivent entre 2001 € et 4000 €/mois. Curieusement les tranches supérieures sont largement minoritaires, ainsi les revenus de 8001 € à 10 000 €/mois ne représentent que 4 % du panel de personnes interrogées.

Portrait type de l’investisseur immobilier

L’étude annuelle du Crédit Foncier montre que 66 % des investisseurs immobiliers ont plus de 40 ans. Pour autant plus d’1 sur 4 (27 %) est âgé d’entre 30 et 40 ans. Ils sont tous propriétaires (100 %), et 15 % d’entre eux possèdent déjà un autre logement en dehors de leur résidence principale.

Acheter pour louer se fait majoritairement à 2. Ainsi 72 % sont en couple, dont 53 % mariés. S’ils sont 28 % à effectuer cette opération seuls, 19 % sont célibataires et 9 % sont divorcés, veufs ou séparés.

Sa première motivation est le désir de se constituer un patrimoine (54 %). En second lieu il compte sur son investissement pour se créer un complément de retraite (50 %). En 3e position vient le besoin de payer moins d’impôts (47 %), objectif qu’il atteint au moyen de la loi Pinel dans le neuf, ou de celui du déficit foncier dans l’ancien.

Son budget, ce qu’il achète et comment il se finance

L’investisseur immobilier moyen achète un appartement de type F2 (41 %). Les petites surfaces n’intéressent que 19 % d’entre eux, en revanche plus d’1 sur 4 (27 %) achètent un F3, sans doute à cause du prix de revient au m². En moyenne la surface du bien immobilier convoité représente 45 m², soit 4 m² de plus en 5 ans.

Le coût médian de l’opération représente 170 000 €, ce qui signifie que la moitié des investisseurs immobiliers achète plus cher, et l’autre moitié achète moins cher. Et justement il y en a pour tous les budgets. Ainsi la majorité (26 %) investit de 150 000 € à 200 000 €, mais ils sont suivis de près par ceux qui dépensent moins de 100 000 € (22 %).

Ils souscrivent un crédit immobilier pour financer cet achat, mais 66 % d’entre eux n’apportent pas de capitaux de départ. Ils choisissent une durée de remboursement sur 20 ans et 10 mois, ce qui leur permet d’alléger leur effort mensuel. L’étude montre d’ailleurs que 42 % des ménages interrogés remboursent sur 20 à 25 ans.

Où achète l’investisseur immobilier ?

L’étude du Crédit Foncier montre que 27 % des investisseurs immobiliers choisissent d’acheter en Occitanie. Sans surprise l’Île-de-France vient en 2e position (23 %), suivie de l’Auvergne Rhône-Alpes (11 %), de la Nouvelle Aquitaine et de la Provence Alpes Côte d’Azur (9 %). Les achats se concentrent donc sur le sud de la Loire, qui représente 46 % des investissements immobiliers locatifs.

Les intéressés visent un logement près de chez eux lorsqu’ils investissent dans l’ancien (63 %). En revanche s’ils cherchent des programmes immobiliers neufs, 17 % visent un autre département, et 40 % n’hésitent pas à effectuer leurs recherches dans une autre région.

Fabien Belleinguer

Fabien Belleinguer

Éditeur chez Emprunter-Malin.com
Blogueur sur les thèmes de l'argent et l'immobilier depuis 2012, je suis radin, suspicieux, mais toujours poli. Autodidacte, je choisis mes sources d'information avec soin et les analyse en toute indépendance.
Fabien Belleinguer