Accueil Consommation Prêt travaux

La prime énergie : qui, quoi, où, combien ?

PARTAGER SUR
Encore une récompense pour diminuer votre facture énergétique

La prime énergie vous est versée par des sociétés, lorsque vous effectuez des travaux d’amélioration de la performance énergétique. Si elle est peu connue du grand public, elle permet aux propriétaires et aux locataires de recevoir un chèque de plusieurs centaines d’euros. Le dispositif n’inclut pas de revenus plafonds, et est cumulable avec les aides de l’État.

Qui paye la prime énergie ?

Contrairement à l’éco prêt à taux zéro et au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), la prime énergie n’est pas un dispositif d’État. Dans la pratique les entreprises spécialisées dans l’électricité, le gaz, et autres carburants, ont l’obligation d’inciter leurs clients à réaliser des économies d’énergie.

Le résultat de leurs efforts d’incitation se mesure au travers de l’achat d’une certaine quantité de certificats d’économie d’énergie. Et justement elles ont la possibilité d’acheter ces fameux certificats à des particuliers comme vous-même, ou à des copropriétés.

Comment obtenir une prime énergie ?

Au départ, vous devez demander un devis pour vos travaux à un professionnel labellisé RGE. Vous lui demanderez d’inclure le montant de la prime énergie au sein de son devis.

Pour y être éligible, votre logement doit être âgé depuis plus de 2 ans, et vous devez la demander avant de vous engager pour les travaux, c’est-à-dire avant d’accepter un devis. Les travaux doivent donc être réalisés par un professionnel RGE, et surtout ils doivent répondre aux normes énergétiques CEE (Certificats d’Économie d’Énergie, C.Q.F.D. !).

Une fois les travaux réalisés, vous obtenez votre certificat d’économie d’énergie. Pour la petite histoire, vous en obtiendrez un également si vous effectuez du covoiturage, ou un stage d’initiation à l’éco conduite.

Maintenant attention, ce certificat vous ne pourrez le vendre qu’une seule fois. Il convient donc de bien choisir votre acheteur, et ce avant de vous engager sur un devis.

Comment obtenir la meilleure prime énergie ?

Le montant de la prime énergie est relativement libre, et varie selon le nombre de personnes qui composent votre foyer fiscal, et vos revenus. Car différentes sociétés ont mis le pied dans ce marché juteux. Les hypermarchés ayant installé des stations-service sur leurs parkings, sont concernés par le dispositif. Généralement ils vous proposeront des bons d’achat chez eux.

En revanche les géants de l’énergie vous feront un virement sur votre compte bancaire, mais attention les délais peuvent varier de 1 à plusieurs mois. Vous êtes offreur, ils sont demandeurs, vous êtes donc en position de supériorité.

À combien se monte une prime énergie ?

En effectuant des recherches sur Internet avec le mot-clé comparateur de prime énergie, vous trouverez des sociétés qui se sont spécialisées dans l’intermédiation sur ce domaine.

Pour des travaux d’isolation de 45 m² dans les combles d’une maison de 100 m² du Calvados (14), sur l’un des sites leaders on vous propose une prime énergie allant de 72 € à 725 €. Sur un comparateur concurrent, nous tombons sur une offre de 72 € à 642 €.

Un ménage de 4 personnes dont les revenus sont de 40 000 € par an, ne pourra pas espérer plus de 72 €. Si ses ressources sont inférieures ou égales à 37 000 €, il pourra obtenir entre 330 € et 370 €.

Les primes énergies les plus élevées sont réservées aux revenus les plus modestes, justement ceux qui ont le plus de difficultés à se chauffer.

Ainsi les 725 € promis sur le site de l’un des leaders, concerne une personne seule déclarant moins de 14 308 €/an, ou une famille de 5 personnes déclarant moins de 33 650 €/an. Pas sûr que ces ménages réussissent à trouver de la place dans leur budget pour acheter une chaudière à condensation.

Posez vos questions, commentez

commentaires