Accueil Immobilier

Comparatif des prix de l’immobilier en France : qui dit quoi ?

Annonces immobilières
L'acheteur moyen consulte les annonces immobilières, en agence et en ligne.

Chaque réseau immobilier édite son propre baromètre, avec des chiffres variant de l’un à l’autre. Dans cette optique l’agence de relations presse Galivel & Associés édite le 3e comparatif des prix de l’immobilier en France, vus par les professionnels. Évolution, budget, voici ce à quoi acheteurs et vendeurs peuvent s’attendre.

Quel est le prix du m² en France ?

Les réseaux d’agents immobiliers disposent tous d’outils précis pour déterminer le prix de vente moyen des logements. Le calcul est d’ailleurs simple : on additionne toutes les transactions et on les divise par la surface totale vendue.

Mais le résultat ne concernera jamais que les logements vendus par un réseau en particulier. Au final, le comparatif des baromètres de l’immobilier met en avant certains écarts.

En 2017, les membres du réseau LPI SeLoger ont ainsi constaté un prix du m² moyen de 3429 € sur toute la France. À la FNAIM, chez Century 21 et chez ERA immobilier, la barre tourne autour des 2550 €/m². Chez ORPI et Guy Hoquet on penche plus vers 2600 €/m².

Comparatif des baromètres des prix de l'immobilier en France
Source : Galivel & Associés

Alors, pourquoi une différence de 900 €/m² entre la plus haute et la plus basse moyenne ? Tout d’abord parce que ces chiffres sont basés sur les ventes des agences immobilières. Ensuite parce que certaines agences sont implantées dans les villes où les logements sont les plus chers.

Chacune disposant d’une clientèle spécifique, il est mathématiquement impossible qu’elles obtiennent les mêmes moyennes. D’ailleurs, les budgets de leurs clients sont différents.

Combien coûte le logement moyen en France ?

Calculer le prix moyen d’un logement sur toute la France n’est pas vraiment logique. Effectivement on peut acheter une maison dans la Creuse pour le prix d’un studio à Nice. Quoi qu’il en soit les comparatifs des prix de l’immobilier disponibles sur le marché, permettent de déterminer le budget moyen des acheteurs français.

Les clients du réseau Century 21 ont dépensé 208 759 €, beaucoup moins que le chiffre de 264 300 € calculé par LPI SeLoger. Chez tous les autres le prix de vente moyen dépasse 200 000 €.

Les demandes de devis de prêts immobiliers envoyés via Emprunter Malin en 2017, concernent à 51 % des maisons anciennes. Les demandeurs estiment le prix de la maison qu’ils convoitent à 194 000 €, ce qui en comptant les frais d’achat pourrait nécessiter un budget total de 214 000 €. Lorsque les candidats emprunteurs recherchent un appartement ancien, ils s’attendent à un prix de vente moyen de 197 000 €.

Comparatif des évolutions des prix de l’immobilier en France

On en a beaucoup parlé au cours des 12 derniers mois : la baisse du coût du crédit a engendré la hausse des prix du m². On notera toutefois que seuls 2 réseaux d’agents immobiliers prennent en compte l’augmentation de la surface achetable dans leur calcul.

L’agence de presse Galivel & Associés rapporte ainsi que Guy Hoquet constate une hausse des prix de +3,50 %. De son côté ORPI conclut à une inflation de +3,30 % sur toute la France.

Dans cette dynamique tous les réseaux immobiliers ont amélioré leur chiffre d’affaires. La palme d’or semble revenir à la FNAIM, qui constate une hausse de +16,7 % des ventes. En queue de peloton on retrouve LPI SeLoger, qui n’affiche qu’une progression de +2,50 %.

Mais les chiffres les plus précis ne peuvent venir que des notaires. Dans une note conjointement rédigée avec l’INSEE, les études constatent une évolution de +15,50 % des ventes.

Comparatif des prix de l’immobilier en France : que disent les notaires ?

Toute transaction immobilière, qu’il s’agisse de neuf ou d’ancien, doit être officialisée devant notaire. Ce dernier dispose donc des données nécessaires pour établir un vrai comparatif des prix de l’immobilier aux 4 coins de France.

Toutefois les études ne calculent pas de moyenne, mais une médiane. Par exemple les notaires concluent à un prix médian de 2040 €/m² sur toute la France, du 1er juillet au 30 septembre 2017. Cela signifie que la moitié des transactions s’est effectuée en dessous de ce montant, et l’autre moitié au-dessus.

La médiane des prix des logements permet aux candidats acheteurs et vendeurs de se positionner sur le marché. Dans le Nord (59), le prix médian d’une maison ancienne est de 1530 €/m², avec une fourchette de transactions allant de 1100 €/m² à 2040 €/m². En Seine-Saint-Denis (93) il faudra mettre 4570 €/m² sur la table pour arriver à la médiane du prix des appartements neufs.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires