Accueil Actualités Obtenir un prêt

Île-de-France : les prix de l’immobilier redescendent

Acheter un logement à soit
Le pouvoir d'achat s'améliore en région parisienne comme ailleurs.

Après l’observatoire LPI SeLoger, c’est au tour des notaires de montrer la baisse des prix de l’immobilier en Île-de-France. Certes les maisons et les appartements anciens restent en hausse sur 1 an, mais la décrue s’amorce en ce moment même. Dans certains départements la différence peut même atteindre -2% en 3 mois.

Grande couronne : maisons en hausse, appartements en baisse

D’après les chiffres des notaires, il fallait en médiane 283 900 € pour acheter une maison ancienne en Île-de-France au 3e trimestre. Entendez par là que la moitié des transactions s’est faite au-dessus, l’autre moitié en dessous. Il s’agit d’une augmentation de +2,4 % sur 1 an, et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

En janvier 2018 les prix définitivement signés devraient grimper à 286 600 €, soit +6,1 % sur 1 an. La médiane sera ainsi établie à :

  • 242 300 € en Seine-et-Marne,
  • 375 900 € dans les Yvelines,
  • 290 200 € dans l’Essonne,
  • 280 600 € dans le Val-d’Oise.

Les ménages pourront plutôt se tourner vers les appartements anciens, qui accuseront véritablement un recul de -1,2 % sur 1 an en janvier 2018. La médiane devrait s’établir à 2890 €/m² en grande couronne parisienne, avec notamment :

  • 2550 €/m² en Seine-et-Marne,
  • 3710 €/m² dans les Yvelines,
  • 2520 €/m² dans l’Essonne.

Les projections ne sont pas disponibles pour le Val-d’Oise, les appartements anciens s’y sont vendus en médiane à 2710 €/m² au 3e trimestre. De quoi inspirer les ménages et peut-être relancer l’investissement immobilier locatif.

Les prix de l’immobilier descendent en petite couronne

Les notaires constatent que les prix des maisons anciennes continuent d’augmenter en petite couronne d’Île-de-France. À la fin janvier la barre sera rehaussée de +4,6 % par rapport à janvier 2016. Toutefois la décrue s’amorce d’un trimestre à l’autre.

Alors que le montant médian des transactions atteignait 363 400 € au 3e trimestre, fin janvier il sera descendu à 359 500 €. Le recul devrait atteindre -1,6 % sur 3 mois, voici les projections disponibles :

  • 278 700 € en Seine-Saint-Denis,
  • 357 500 € dans le Val-de-Marne.

Les candidats acquéreurs vont donc retrouver du pouvoir d’achat, notamment grâce à des taux de crédit stabilisés au plus bas. Les primo accédants parmi eux devront se méfier de l’inévitable hausse des taux au moment de revendre.

En janvier 2018 les prix des appartements anciens de la petite couronne parisienne auront reculé de -2 % en 3 mois. D’après les notaires ils descendront à 4460 €/m² de médiane. Ils resteront toutefois en progression de +3,6 % sur 1 an. Il faut en ce moment même s’attendre à :

  • 5540 €/m² dans les Hauts-de-Seine,
  • 3180 €/m² en Seine-Saint-Denis,
  • 4220 €/m² en Seine-et-Marne.

Rappelons que ces projections concernent les montants inscrits sur les avant-contrat devant se conclure de novembre à janvier 2017. Il s’agit donc des prix de vente médians signés sur l’immobilier ancien en région parisienne, en ce moment même.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires