Accueil Actualités

Immobilier : le prix des maisons remonte en Île-de-France

Les notaires constatent que les prix de l’immobilier ont baissé de – 2,5 % en Île-de-France. Toutefois les maisons anciennes ont mieux résisté, avec seulement – 0,8 %. Mais la tendance est en train de s’inverser, ce type de biens devient plus cher dû à la saisonnalité.

La maison ancienne coûte 288 900 € en région parisienne

Une enquête du Crédit Foncier paru cette semaine montrait que 87 % des Français préféreraient acheter une maison. Les mécanismes de l’offre et de la demande faisant, c’est sans doute la raison d’un inversement de la courbe des prix. Si le montant des transactions sur les maisons franciliennes est en baisse de – 0,8 % sur 1 an, il repart à la hausse de + 0,6 % de février à avril 2015, comparé à la même période l’année dernière.

Mais ce phénomène s’observe uniquement en grande couronne avec une hausse des prix de + 1 %. En Seine-et-Marne (77), le prix médian d’une maison s’établit désormais à 227 900 €, soit une augmentation de + 1,2 %. Dans le Val-d’Oise (95) et l’Essonne (91) la hausse est de 1 %, avec un prix médian de respectivement 264 100 € et 273 100 €. C’est dans les Yvelines (78) que les maisons anciennes sont les plus chères, elles valent en médiane 352 200 €, leur prix ayant augmenté de + 0,9 % en 3 mois.

Les notaires anticipent une légère remontée des prix de l’immobilier

L’effet de saisonnalité devrait déboucher sur une « très légère accélération des prix », particulièrement pour les maisons, mais « n’est pas représentatif d’une tendance à moyen terme ». C’est en ces termes que les notaires constatent des promesses de vente en légère hausse, sur les maisons d’Île-de-France. Une information qui tombe à point pour alimenter les spéculations sur la hausse des taux et des prix de l’immobilier.

À la lecture des avant-contrats, une maison francilienne pourrait se vendre à 294 800 €, soit une augmentation de + 2,1 % par rapport aux chiffres d’aujourd’hui. La plus forte progression serait en Seine-et-Marne, où le prix médian d’une maison s’établirait à 233 200 €, augmentant ainsi de + 2,3 %.

À Paris les appartements anciens ne vont pas échapper à la tendance, passant à 7990 €/m², contre 7920 €/m² aujourd’hui.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires