Accueil Immobilier Propriétaire ou locataire, combien coûte un logement en France ?

Propriétaire ou locataire, combien coûte un logement en France ?

mise à jour: 13 mai 2019
Dépenses des ménages pour se loger
Le budget logement des locataires diminue leur capacité d'épargne.

Les dépenses des ménages pour se loger ont augmenté au cours des 12 derniers mois. Cette année encore la résidence principale pèse plus lourd dans le budget du locataire que du propriétaire, particulièrement en région parisienne. Combien coûte un logement en France et comment font nos compatriotes pour le payer, voici l’analyse de la dernière édition du Sofinscop.

Les propriétaires dépensent plus que les locataires pour se loger

Un logement coûte en moyenne 661 € par mois à ses occupants, c’est ce que révèle l’édition Sofinscope parue en janvier 2019. L’enquête montre que le budget a augmenté de 30 € en 1 an, soit une progression de +5 % alors que l’INSEE constate que l’inflation est de 1,2 % en avril 2019.

Les propriétaires dépensent en moyenne 790 €/mois pour se loger, tandis que les locataires ont un budget de 566 €/mois. Et sans surprise on retrouve de fortes inégalités entre la région parisienne et la province.

Le logement des habitants franciliens leur coûte 852 €/mois, tandis qu’en province il ne faut que 617 €/mois, propriétaires et locataires confondus. La bonne nouvelle est qu’avec des taux d’intérêt au plus bas comme en ce moment, on arrive à devenir propriétaire pour le prix d’un loyer.

Le logement coûte 1/4 des revenus des ménages

D’après le Sofinscope le coût d’un logement représente 24,3 % des revenus mensuels du foyer. Mais il ne s’agit que d’une moyenne et de grandes différences apparaissent lorsque l’on y regarde à la loupe.

Ainsi 28 % des ménages interrogés dépensent plus d’un tiers de leurs revenus pour se loger. Par ailleurs l’effort atteint même 38 % chez les locataires, qu’ils soient dans le parc privé ou social.

Mais le coût du logement grimpe même à 48 % chez les locataires issus des catégories populaires. Peut-être vaut-il mieux devenir propriétaire pour vivre une retraite paisible, car 67 % des personnes âgées de 65 % et plus dépensent moins de 5 % de leurs revenus pour se loger. Le sondage précise que l’on compte beaucoup de propriétaires ayant fini de rembourser leur résidence principale dans cette classe d’âge.

Au final 43 % des locataires considèrent qu’ils dépensent trop d’argent dans leur logement. Et lorsqu’ils habitent en région parisienne ils sont même 49 % à s’en plaindre dans le parc privé, contre 33 % dans le parc social.

Pour info : selon le montant des mensualités d’un crédit immobilier comparées au loyer, il peut être plus intéressant d’acheter plutôt que de louer. Emprunter Malin a mis au point un simulateur pour vous servir de base de calcul, servez-vous-en ici.

Les locataires ont plus de mal que les propriétaires

Ils sont 34 % de ménages français à éprouver des difficultés financières pour faire face aux dépenses de logement. Et c’est encore pire chez les locataires dont 47 % avouent avoir du mal à payer leur loyer. Et c’est encore pire dans le parc social où 52 % des occupants le payent difficilement, ils sont d’ailleurs 21 % à rencontrer beaucoup de difficultés.

Les dépenses en logement ont un impact sur la capacité d’épargne de 74 % des locataires. Plus généralement, le coût du logement grignote le budget vacances de 57 % des Français. Alors pour s’en sortir 64 % d’entre eux réduisent leurs dépenses courantes. Ils ne sont que 27 % à envisager de déménager pour trouver moins cher, ce qui parfois ne nécessite que 30 minutes de transport en plus.

Avec un taux de chômage descendu à 8,8 % (source INSEE 4e trimestre 2018), près d’1 ménage sur 3 envisage d’augmenter ses sources de revenus pour faire face aux dépenses de logement. Prendre un 2e travail, suivre des formations, bref gagner plus d’argent pour pouvoir louer ou acheter le logement de leurs rêves.

Car pour 48 % des ménages le prix est le premier obstacle dans la recherche d’une maison ou d’un appartement.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Tous les articles

Une question ? Un commentaire ? On vous répond !

500
  S’abonner  
Notifier de