Accueil Actualités

Ces quartiers de Paris où les prix ont le plus évolué

Dans la capitale les prix sont en baisse de -3,1 % sur 1 an, c’est ce que constatent les notaires. Mais sur 5 ans les prix ont évolué de +18,3 %, pour le plus grand bonheur des investisseurs immobiliers. Voici le palmarès de ces quartiers de Paris dont le m² s’est le plus valorisé ces dernières années.

Premier prix de l’évolution sur 1 an à Paris

1- La très jolie et très typique place des victoires du 2e arrondissement, se trouve dans le quartier du Mail. Les heureux propriétaires apprécient d’autant plus les promenades le long des arcades, que la valeur de leur bien immobilier a augmenté de +16,7 % en 1 an. On peut aujourd’hui y devenir propriétaire pour 10 570 €/m², c’est ce que constate la chambre des notaires.

2- Le quartier Odéon dans le 6e arrondissement est l’un des rares rescapés de l’immobilier de luxe parisien. Alors que leurs voisins de La Monnaie accusent une perte de -6,9 % sur 1 an, les quelques 8800 habitants ont vu la valeur de leur patrimoine immobilier augmenter de +8,3 % sur la même période. Odéon est d’ailleurs désormais le quartier le plus cher de Paris derrière les Champs-Élysées, avec 13 290 €/m².

3-Décidément certains habitants du centre de la capitale sont à la fête. Dans le 3e arrondissement, les prix de l’immobilier du quartier Arts et Métiers ont évolué de +4,7 % sur 1 an. Ils restent toutefois à un prix raisonnable pour Paris, à 9290 €/m².

Les meilleures évolutions des prix à Paris sur 5 ans

Pour beaucoup, investir dans l’immobilier locatif à Paris signifie obtenir une plus-value sur le long terme. L’argument est valable car on ne peut plus construire intra-muros, et la récompense est au bout pour qui peut attendre, et revendre au bon moment.

1- C’est peut-être ce à quoi pensent les propriétaires sur les célèbres Champs Élysées. Avec 13 990 €/m², le prix de leurs appartements a gagné +53,9 % sur 5 ans. En complément de l’effet de prestige, la rareté de logements à vendre dans ce quartier permet sans doute d’entretenir la cherté.

2- Lentement mais sûrement, le quartier Odéon dans le 6e arrondissement progresse. Avec une valeur en nette évolution cette année, les ménages ayant acheté un logement y il y a 5 ans ont aujourd’hui réalisé une plus-value médiane de +32,9 %.

3- Il n’est pas étonnant non plus de retrouver le Mail (2e arrondissement) à la 3e place, avec une évolution des prix de +29,7 % sur 5 ans. Et pourtant l’attention se tourne sur Clignancourt, dans le 18e arrondissement. Cette zone du nord est de Paris que l’on a tendance à qualifier à tort de « populaire », est en train de prendre de la valeur. Dans ce quartier qui héberge le célèbre marché aux puces les week-ends et le lundi, le prix médian de l’immobilier atteint 7560 €/m², en hausse de +29,2 % sur 5 ans. Par ailleurs les 4 quartiers du 18e affichent tous des évolutions de prix au-delà de 20 %.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires