Accueil Actualités Négocier un prêt

Quel taux de prêt immobilier pour acheter une maison ?

 

Lors d’un prêt immobilier, le taux de crédit reste le même qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement. Et précisément, ce taux de crédit dépend de votre capacité de remboursement, mais également de votre attitude à négocier votre prêt. Plus les remboursements dureront, plus le taux sera élevé et vice versa.

Taux de crédit maison: comment obtenir le meilleur

Une faible capacité de remboursement pour un meilleur taux

On ne prête pas qu’aux riches, ont prête également aux particuliers ayant les moyens de payer leurs mensualités. Les banques et sociétés de crédit considèrent que le taux d’endettement total ne doit pas dépasser 33 % des revenus imposables nets. Plus l’emprunteur est loin de ces 33 %, plus il est en mesure d’obtenir un taux de crédit faible pour acquérir sa maison.

Référez-vous à notre article pour calculer votre capacité d’emprunt.

Un prêt à courte durée au meilleur taux

La notion de risque est très importante dans un prêt immobilier. Moins le prêteur prend des risques, plus l’emprunteur devrait obtenir un faible taux. Ce n’est pas toujours le cas, notamment lorsque ledit emprunteur ne sait pas qu’il représente peu de risque pour l’organisme de crédit.

Or, plus la durée des remboursements est courte, moins il y a de chances que des événements viennent court-circuiter la santé financière de l’emprunteur. Au final, plus un crédit maison est court, plus le taux est faible. Mais ça, ce serait dans un monde idéal.

La réalité du crédit maison

Des prêts immobiliers longue durée

Dans la réalité, lorsque l’on emprunte pour acheter sa maison, les remboursements se déroulent au moins sur 20 ans. Dans certaines zones géographiques congestionnées comme la région parisienne, il n’est pas rare de voir des ménages emprunter sur 30 ans. Bien entendu, il est difficile dans ce cas d’obtenir un taux de crédit en dessous des 4 %.

La vérité est que les ménages achetant une maison sur plus de 20 ans, ne réaliseront que peu de plus-value, voire aucune, si ils la revendent avant la moitié de la durée du crédit.

Un taux d’endettement souvent limite

Tout le monde a besoin d’une voiture, or ce véhicule il faut le payer au moyen d’un prêt à la consommation. Il est rare d’arriver devant un organisme de crédit avec un taux d’endettement de 0 %, surtout lorsque l’on débute dans la vie active. Une capacité de remboursement limitée est souvent la conséquence de la souscription d’un crédit maison longue durée.

Épargner pour acheter sa maison à crédit

Un apport personnel pour un meilleur taux

Lorsque des emprunteurs sont capables de payer les frais d’achat par eux-mêmes, cela permet à l’organisme de crédit de ne s’engager que sur le prix de la maison elle-même. En termes d’immobilier neuf, les frais d’achat se montent entre 5 % et 7 % par rapport au prix de l’habitation. Dans l’ancien, on arrive facilement à 10 %.

Les frais d’achat comprennent la garantie du prêt, les frais de dossier, les frais de notaire et éventuellement les commissions d’agence. Le fait de décharger la banque de la responsabilité de ces dépenses doit permettre aux emprunteurs d’obtenir un taux de crédit plus avantageux pour leur maison.

Les banques aiment les épargnants

Un couple s’étant constitué une épargne pendant plusieurs années afin d’acheter sa maison, gagne l’estime (sinon l’envie) des banques. Les établissements bancaires proposent des produits d’épargne avec lesquels ils peuvent augmenter leurs fonds propres grâce à divers placements juteux.

Le fait de disposer d’un apport personnel réuni à l’aide d’une épargne assidue, place l’emprunteur en bonne position pour faire jouer la concurrence. Et quand on fait jouer la concurrence, on obtient toujours un meilleur taux de crédit.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires