Accueil Immobilier Montant moyen du prêt immobilier à taux zéro : 54 000 €

Montant moyen du prêt immobilier à taux zéro : 54 000 €

mise à jour: 1 novembre 2018
Devenir propriétaire pour la première fois
L'aide de l'État pour devenir propriétaire a été rabotée, mais subsiste jusqu'en 2021.

Le prêt immobilier à taux zéro (PTZ) de l’État s’adresse aux ménages n’ayant pas été propriétaires au cours des 2 dernières années. Il finance 20 % ou 40 % du coût du projet, dans le neuf ou dans l’ancien selon les zones géographiques. Voici les montants moyens rendus publics par l’organisme en charge de sa surveillance : le SGFGAS.

Montant moyen du prêt immobilier à taux zéro

Les derniers chiffres disponibles ont été publiés par la Société de Gestion des Financements et de la Garantie de l’Accession Sociale à la propriété (SGFGAS), ils concernent le 2e trimestre 2018.

Le montant moyen du prêt à taux zéro pour acheter un logement neuf est de 57 477 €, de juin à août l’État en a distribué 15 547. Le dispositif reste disponible pour l’immobilier ancien, l’État en a accordé 4 930 pour un montant moyen de 45 439 €.

Au final, les ménages ont bénéficié d’un PTZ moyen de 54 358 €. Et sans surprise, les chiffres font le grand écart selon les zones géographiques.

Neuf et ancien, zone dense et rurale

Tout comme au cours de l’édition précédente, on constate que les jeunes ménages ne souhaitent pas effectuer de travaux. De juin à août 2018 pas moins de 74 % des PTZ ont été distribués pour acheter du neuf, même si le m² d’un appartement neuf peut-être 30 % plus cher que l’ancien.

Car si le dispositif peut permettre d’acheter du bâti, l’emprunteur doit y conduire des travaux équivalant à 25 % du coût total du projet. Une obligation qui peut paraître beaucoup à certains, et pourtant le montant du PTZ dépasse celui du chantier.

D’après les chiffres de la SGFGAS, les ménages ayant utilisé le PTZ pour devenir propriétaire dans l’ancien ont effectué 48 689 € de travaux. Rappelons que cette faculté n’est disponible que pour les zones B2 et C, et uniquement jusqu’au 31 décembre 2019.

Il convient de rappeler que le PTZ finance 40 % du coût des projets d’accession à la propriété en zones A, Abis et B1. Les zones B et C sont passées à 20 %.

Sans surprise le montant du prêt immobilier à taux zéro est plus important en zone tendue :

  • 78 015 € en zone A,
  • 69 010 € en zone B1,
  • 39 537 € en zone B2,
  • 37 638 € en zone C.

Qui sont ces ménages qui achètent leur résidence principale avec un PTZ ?

Plus de la moitié (52,2 %) des ménages qui obtiennent un prêt immobilier à taux zéro, est âgée de 26 à 35 ans. Leur opération immobilière leur coûte en moyenne 199 058 €, pour laquelle ils obtiennent un PTZ de 44 864 €.

La catégorie socioprofessionnelle des employés est la plus représentée. Les professions intermédiaires et les ouvriers arrivent en 2e et 3e position. La composition du foyer est peu nombreuse, avec une majorité de personnes seules (32 %), suivi des foyers de 2 personnes (27 %).

Les bénéficiaires préfèrent largement acheter une maison neuve. Au 2e trimestre près de 75 % des opérations concernaient une habitation individuelle, pour un prêt à taux zéro moyen de 49 355 €.

Mais le PTZ ne suffit pas, il convient d’emprunter les 60 % ou les 80 % restants. C’est ce que les bénéficiaires ont fait, avec une hypothèque pour 44 % d’entre eux tandis que 46 % ont trouvé un organisme de caution.

La durée moyenne a été de 22 ans, dans 100 % des cas le remboursement du prêt à taux zéro a été différé.

Fabien Belleinguer

Fabien Belleinguer

Éditeur chez Emprunter-Malin.com
Blogueur sur les thèmes de l'argent et l'immobilier depuis 2012, je suis radin, suspicieux, mais toujours poli. Autodidacte, je choisis mes sources d'information avec soin et les analyse en toute indépendance.
Fabien Belleinguer