Accueil Consommation

Légère hausse du taux de crédit à la consommation

Les chiffres de la Banque de France parus hier confirment la stabilisation des crédits à la consommation. En mai les Français ont emprunté 4 milliards d’euros pour des biens d’équipement et autres, avec un taux en légère hausse. En revanche les taux des prêts de trésorerie sont en baisse.

Quel TEG aujourd’hui pour des dépenses de consommation ?

Les taux à la consommation actuels varient selon qu’il s’agisse d’un emprunt pour un achat précis, ou pour une trésorerie sans justificatifs de dépenses.

Les premiers, ceux que l’on appelle les prêts affectés, sont en légère hausse à 4,71 %, contre 4,70 % auparavant.

Les prêts personnels sont en revanche moins chers, ils descendent à 15,03 % pour des montant inférieurs ou égaux à 3000 €; 10,37 % pour les sommes comprises entre 3000 € et 6000 €; 6,36 % pour des montants supérieurs à 6000 €.

Quant aux découverts bancaires ils sont devenus plus chers, s’établissant désormais à 7,16 %.

Rappelons que les taux ci-dessus sont effectifs, ils incluent donc toutes les dépenses liées à l’emprunt, comme les frais de dossier et les primes d’assurance emprunteur.

Les Français retrouvent le chemin de la consommation

La Banque de France rappelle que la production de prêts à la consommation reste en augmentation de 3,1 % sur 1 an. De son côté l’INSEE constate que les dépenses des ménages évoluent de 1,8 % en 1 an, pour une inflation de 0,3 %.

La famille française continue d’augmenter son budget pour des biens fabriqués (+2,8 %) mais surtout pour des biens durables (+3,6 %).

Comme depuis le début de l’année, c’est l’industrie automobile qui profite de la croissance, avec une augmentation des dépenses de 3,8 % en 1 an. Comme le souligne le CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobiles), les ventes de véhicules particuliers ont explosé de 15 % en 6 mois. Désormais le conducteur français préfère la LOA (Location avec Option d’Achat), il réserve le crédit auto pour acheter des modèles d’occasion.

Posez vos questions, commentez

commentaires