Accueil Actualités

Les taux des emprunts immobiliers battent un record vieux de 75 ans

Il faut remonter aux années 40 pour trouver des taux d’emprunt immobilier aussi bas qu’aujourd’hui. Selon l’observatoire CSA/Crédit Logement, le taux nominal moyen de mai 2014 est descendu à 2,85 %. Acheter de l’immobilier coûte moins cher, et les Français en profitent.

Les taux des emprunts immobiliers au plus bas depuis 75 ans

La dernière fois que l’on a observé que les taux des emprunts immobiliers étaient aussi bas, c’était dans les années 40. Lorsque l’on avait atteint une moyenne à 2,90 % en juin 2013, on pensait avoir tout vu. Et pourtant les taux immobiliers actuels sont encore plus bas, comme le rapporte l’observatoire CSA/Crédit Logement dans son compte rendu mensuel.

En mai 2014, les prêts immobiliers nécessaires à l’accession dans l’ancien ont été accordés à 2,85 % de moyenne. Dans le neuf, les taux furent de 2,98 %.

On n’emprunte pratiquement plus au-delà de 3,5 %

Les taux des emprunts immobiliers sont tels que l’on n’emprunte pratiquement plus au-delà de 3,5 %. En mai 2014, 92,3 % des prêts immobiliers accordés l’ont été à des taux en dessous de 3,5 %. À titre de comparaison, au 4e trimestre 2013 cette proportion était de 78 %.

Bien entendu, on emprunte moins cher. Alors qu’en avril le coût d’un prêt immobilier revenait en moyenne à 3,82 années de salaire par emprunteur, en mai 2014 ce chiffre est descendu à 3,77 années. Profitons-en pour rappeler que les taux des emprunts moyens cités ici sont des taux nominaux. Ils ne prennent pas en compte le coût des crédits, c’est-à-dire les frais de garantie, frais de notaire, taxes et éventuels frais d’agence.

Alors qu’au mois d’avril 2014 les emprunts immobiliers duraient 205 mois, ceux souscrits en mai dureront 202 mois.

Seuls 14,2 % des financements ont été souscrits sur une longue durée, comprise entre 25 ans et 30 ans. La majorité des contrats (32,9 %) ont été signé sur 15 – 20 ans, le reste a été souscrit sur 25 – 25 ans (3,4 %). Il y eut tout de même 21,9 % d’emprunteurs pour acheter avec un prêt immobilier d’une durée inférieure à 15 ans.

La production d’emprunts immobiliers se porte bien

Le rapport CSA/Crédit Logement fait état d’une production annuelle en hausse de +14,9 % en termes de montant et de +13 % en termes de nombre de contrats signés. En clair, banques et accédants à la propriété s’en sont donnés à cœur joie pour profiter de la faiblesse des taux, mais également de la baisse des prix de l’immobilier ancien.

Et ils ne sont pas les seuls, car les propriétaires ayant souscrit un prêt immobilier au-delà de 4 % ne se sont pas fait prier pour faire racheter leurs crédits au taux actuel.

Comme il semble qu’aucune ombre au tableau ne vienne assombrir la baisse des taux, acheteurs, prêteurs et vendeurs devraient passer un été agréable.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires