Accueil Actualités

Que disent les taux de prêt immobilier en ce moment ?

Il semble que les banques n’aient pas touché à leurs barèmes de taux de prêt immobilier, les conditions d’emprunt étant similaires à celles d’il y a 2 semaines. Les partenaires d’Emprunter Malin sont en mesure d’obtenir des taux à 2,80 % sur 25 ans, ou 2,30 % sur 20 ans. Voici le détail de certaines des offres sur les dossiers les plus difficiles.

Devenir propriétaire avec 2800 €/mois pour un couple

Dans ce couple de quarantenaires du Val de Loire, chacun perçoit 1400 €/mois. Il n’est donc pas évident pour eux d’acheter leur résidence principale, ils se sont ainsi tournés vers de l’ancien avec travaux. L’avantage est que les frais de notaire ne s’appliqueront que sur le bâtiment, et non pas sur le coût des travaux.

Ils ont déjà eu une proposition de leur banque, mais ont souhaité la mettre en concurrence avec d’autres établissements. Bien leur en a pris, car les partenaires d’Emprunter Malin leur ont trouvé un prêt immobilier de 135 500 € (ils disposent d’un apport de 20 000 €), remboursable sur 25 ans pour un taux fixe hors assurance de 2,80 %. Ce plan de financement débouche sur une mensualité de 628 €, assurance emprunteur non comprise, pour un taux d’endettement de 22,2 %.

Il s’agit donc de conditions pratiquement inchangées par rapport aux taux pratiqués par les banques il y a 2 semaines.

Quand les travaux représentent 50 % du prix du bien immobilier

Ce jeune quarantenaire de Picardie n’a encore jamais été propriétaire. Il n’a pas de crédits, et dispose d’une épargne personnelle de 20 000 €, qu’il souhaite utiliser pour son projet immobilier. Il a déjà trouvé son coup de cœur, que le propriétaire lui propose à 95 000 €. Seulement voilà, le montant des travaux est estimé à 45 000 €, soit près de la moitié.

Il s’agit d’une dépense plutôt inhabituelle, les ménages effectuant en moyenne 19 000 € de travaux la première année, selon une étude de l’ANIL.

Il ne dispose pas encore du devis d’un professionnel, la banque en exigera un afin d’étudier la validité du projet. En tout état de cause, le montant total de l’opération ne devra pas dépasser celui de la valeur marchande de l’habitation, une fois rénovée.

Les partenaires d’Emprunter Malin sont capables de lui trouver un prêt immobilier de 130 000 € (en déduisant l’apport et en augmentant les frais de notaire), remboursable sur 20 ans. Le taux hors assurance sera de 2,30 %, ce qui donnera des mensualités de 675 €, pour un taux d’endettement futur de 25 %.

Racheter une soulte avec 1500 €/mois

Encore un exemple qui prouve que l’on peut obtenir un prêt immobilier avec des revenus moyens. Ce quarantenaire de Normandie gagne 1500 €/mois, et souhaite verser une soulte à 2 cohéritiers, sur un bien immobilier destiné à la résidence principale.

Il s’agit pour lui d’emprunter 77 000 €, sans aucun apport personnel, et de rembourser sur 20 ans au taux fixe de 2,30 %. Il aura ainsi des mensualités de 399 €, pour un taux d’endettement futur de 26,60 %.

Taux de 2,20 % pour un prêt immobilier sur 18 ans

Dans ce dossier de divorce, l’un des deux ex époux souhaite conserver la résidence principale. Les partenaires d’Emprunter Malin calculent le montant de la soulte à 116 000 €, sans qu’un apport personnel ne soit nécessaire.

Dans ce dossier le bien immobilier convoité se trouve dans une périphérie urbaine de la très jolie région de l’Auvergne, le demandeur perçoit des revenus de 2500 €/mois. Il pourra obtenir un taux de 2,20 % sur 18 ans, avec des mensualités de 650 €, pour un taux d’endettement futur de 26 %.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires