Accueil Actualités Obtenir un prêt

Les taux immobiliers remontent sur toutes les durées

Barème des taux immobiliers, août 2017

Cela faisait bien longtemps que l’on n’avait pas vu un rehaussement des taux si généralisé. Le rapport de l’observatoire CSA/Crédit Logement sur août, montre que les banques ont durci leurs conditions sur toutes les durées. Pour la première fois depuis longtemps, le coût du crédit est plus cher que l’année dernière.

5 points de base supplémentaires sur 20 ans

La différence n’est pas bien grande, mais elle est significative. En août 2016 le taux immobilier moyen sur 20 ans s’établissait à 1,57 %. Un an plus tard il arrive désormais à 1,62 %, soit une progression de 5 points de base. Sur 25 ans la barre est désormais rehaussée à 1,90 %, contre 1,86 % l’année dernière.

Mais l’ajustement est d’autant plus violent sur les durées de 15 ans, d’ordinaire réservées aux secundo accédants. En août 2016 le coût du crédit se limitait à 1,34 %, il est désormais passé à 1,43 %. L’ajustement est particulièrement important depuis décembre 2016, lorsque le coût du crédit immobilier sur 15 ans descendait à 1,18 %.

Effort accru pour devenir propriétaire

En août le coût relatif du crédit s’établit en moyenne à 4,08 année de revenus. À titre de comparaison, en août 2016 il se limitait à 3,93 années de revenus. Désormais le coût des opérations réalisées est en hausse de +6,4 % de janvier à août 2017, par rapport à la même période l’année dernière.

Les conséquences sur la production commencent à se faire sentir. De juin à août les banques ont accordé 12,7 % de prêts en moins, par rapport à juin–août 2016. Toutefois en 1 an la progression reste affichée à +7,1 %.

Retour au crédit immobilier sur longue durée

Au plus fort de la baisse des taux immobiliers en 2016, les remboursements de 20 à 25 ans représentaient 32,4 % de la production. Puis la proportion n’a cessé de descendre, pour atteindre 30,5 % en août dernier. Cet ajustement s’est effectué au profit des durées de 25 à 30 ans. La part de la production est ainsi montée à 27,8 %, son plus haut niveau depuis 6 ans.

Il faut comprendre que la hausse des prix du m² ajoutée à celle du coût du crédit, oblige les jeunes ménages à revoir leurs plans. S’ils peuvent toujours devenir propriétaires, et notamment grâce au prêt à taux zéro, ils doivent rallonger la durée des remboursements. En moyenne le taux immobilier sur 25 ans s’établit à 1,90 %, dans une fourchette allant de 1,54 % à 2,29 %.

Pour aller plus loin :

Posez vos questions, commentez

commentaires