Accueil Actualités

Tendance des taux immobiliers et consommation, semaine 17

PARTAGER SUR
La tendance reste bonne pour l'emprunteur, à condition d'acheter au bon prix. © Frédéric Massard

Comme tous les lundis, voici la tendance des taux d’emprunt immobilier et des crédits à la consommation. Grâce à la politique de la planche à billets de la BCE (Banque Centrale Européenne), les ménages disposent d’accès au financement à bon marché. Cette semaine encore les banques en profitent pour s’imposer en affichant des taux promotionnels.

Comparateur de taux à la consommation sur 10 000 € en 48 mois

Pour permettre de mieux comparer les offres de taux à la consommation, voici ce que proposent Cetelem, Banque Casino et la plate-forme de prêt entre particuliers Younited Crédit (ex prêt d’union).

Banque TEG Mensualités Coût SIMULATION
BANQUE CASINO 5,40 % 231,52 € 1112,96 € SIMULEZ
CETELEM 4,40 % 227.58 € 923,84 € SIMULEZ
YOUNITED CREDIT 4,50 % 227.63 € 926,23 € SIMULEZ

Important : Ces informations concernent un prêt de trésorerie non affecté de 10 000 €, remboursable en 48 mensualités. Les montants des échéances, les TEG et les coûts de crédit ci-dessus sont à titre indicatif, et obtenus en utilisant les informations inscrites sur les sites des prêteurs. Dans la pratique, les conditions peuvent être différentes en fonction du projet, ainsi que de la situation familiale et professionnelle du demandeur.

Taux immobiliers : signe de stagnation, baisse possible

Il faudra patienter encore une dizaine de jours pour que l’observatoire CSA/Crédit Logement ne rende publique la moyenne des taux d’emprunt immobilier du mois d’avril. Toutefois certains signaux tendent à penser que les banques profitent de leurs propres bonnes conditions de financement.

Cette mère de famille de Toulouse élève seuls ses 3 enfants, avec un salaire de 1450 €. En CDI depuis plus de 6 mois et disposant d’un apport personnel correspondant à 9 % du prix du bien immobilier convoité, elle a pu obtenir son prêt pour acheter un logement à 115 000 €. Notons que pour combler son reste à vivre, elle dispose de revenus de la caisse d’allocations familiales.

Les obligations d’État à 10 ans continuent de varier entre 0,5 % et 0,46 %, signe donc d’une probable stabilisation des taux. De plus les marchés proposent maintenant des taux négatifs à tour de bras, ce qui permet aux banques d’emprunter pour pas cher. L’environnement financier reste excellent pour concrétiser un projet immobilier.

Promos sur le taux à la consommation

Selon les dernières observations de la Banque de France, le TEG (Taux Effectif Global) moyen à la consommation, s’établit à 4,46 % dans l’ensemble. Toutefois les sociétés de crédit profitent de taux interbancaire défiant toute concurrencent pour se tailler des places de marché à grands coups de promotions.

Chez CETELEM, on met l’accent sur la possibilité d’augmenter ou de diminuer les mensualités, tout en gardant le même taux. On regrette toutefois que les conditions de modularité des échéances annoncées dans l’offre commerciale, ne soit pas plus clairement décrites. Pour tout « prêt personnel multi projet » de 10 000 € à 15 000 €, remboursable de 37 à 47 mois, CETELEM propose un TAEG fixe à 3,99 %. Pour un crédit conso de 12 000 € sur 48 mois le TAEG descend même à 2,99 %. L’emprunteur versera 265,35 € de mensualités, pour un coût de crédit de 736,80 €, sans frais de dossier, assurance emprunteur non incluse. Offre valable jusqu’au 17 mai 2016.

Fidèle à sa stratégie de prix cassés, BANQUE CASINO propose une offre à 2,3 % de TEG, pour tout prêt personnel de 10 000 € à 11 999 €, remboursé sur 12 mois. Un ménage qui emprunterait 10 000 € dans ces conditions, verserait des mensualités de 843,64 €. Son projet lui coûterait donc 123,73 €, assurance emprunteur non comprise.

Posez vos questions, commentez

commentaires