Accueil Actualités

Tendance des taux d’intérêt du 9 au 15 mai 2016

PARTAGER SUR
Les choses sont en train de bouger, mais les banques disposent toujours d'une grande marge de manœuvre @Alen-D fotolia.com

La fin de semaine fut plutôt calme sur le site d’Emprunter-Malin, jours fériés et long week-end oblige. En revanche le début du mois a fait hausser quelques sourcils, avec des rendements d’obligations à la hausse. Difficile de dire si les taux d’intérêt immobilier vont se maintenir à leur niveau du mois dernier, toutefois les taux conso semblent être bien partis, oui mais…

Mouvement en vue sur les taux d’intérêt immobilier ?

Le meilleur indicateur sur la tendance des taux de prêt immobilier, est le rendement de l’OAT 10 ans (Obligations Assimilables du Trésor, remboursables à 10 ans). Mis à part de rares exceptions, et notamment l’année dernière à cette époque, les banques ajustent les variations de leur taux d’intérêt, en fonction du rendement de cette obligation.

Plus le rendement est élevé, plus les taux augmentent et vice versa. Or, comme nous l’évoquions lors de notre résumé de la semaine dernière, en ce moment il y a du mouvement.

Lors des 3 émissions des OAT 10 ans du 2,3 et 4 mai, les rendements obtenus sont équivalents à la moyenne de février. Si l’on s’en tient à la théorie, il pourrait s’agir de signes de prochaine remontée des taux immobiliers. Mais si l’on s’en tient à la logique, les banques se regarderont en chien de fusil comme l’année dernière, aucune d’entre elles ne voulant être la première à durcir ses conditions.

On les imagine davantage rogner sur leurs marges, ne souhaitant pas rater ce marché de l’immobilier qui retrouve de la vivacité. Toutefois les ménages souhaitant acheter leur résidence principale, secondaire, ou investir dans l’immobilier, pourraient être bien inspirés de conclure leur projet avant l’été.

Pour rappel, les taux d’emprunt immobilier avaient amorcé leur remontée à l’été dernier.

Beau temps sur les taux d’intérêt à court terme ?

Rappelons le principe d’une banque : emprunter pour prêter. Bien entendu entre-temps elles se sont aperçues que l’on pouvait aussi emprunter pour jouer à la bourse, mais les accords de Bâle sont venus siffler la fin de la récré.

Donc, une banque se finance pour prêter aux particuliers. Elle peut le faire auprès de la BCE (Banque Centrale Européenne) à 0 %, ou auprès de ses concurrentes à taux négatifs. Là encore, les taux d’intérêt interbancaire sans garantie que s’accordent les banques entre elles, sont liés à la valeur de la dette française.

Et justement, en ce moment c’est la grande braderie. Alors que la France empruntait à -0,097 % sur 5 ans le 2 mai, elle est maintenant passée à -0,143 % le 4 mai.

De quoi faire le plein dans les caisses des banques par effet domino, et de maintenir des promotions intéressantes sur les crédits conso. Seulement voilà, les taux d’intérêt à la consommation continuent curieusement d’augmenter.

Comme toutes les semaines, voici un résumé des conditions de prêt personnel sans justificatif de dépense, pour 10 000 € remboursés sur 4 ans, chez nos partenaires.

Banque TEG Mensualités Coût SIMULATION
1 CETELEM 3,99 % 225.43 € 820,77 € SIMULEZ
2 YOUNITED CREDIT 4,50 % 227.63 € 926,23 € SIMULEZ
3 BANQUE CASINO 5,40 % 231,52 € 1112,86 € SIMULEZ

Ces résultats ont été obtenu le 9 mai 2016. Le montant des mensualités, le TEG et le coût du crédit peut varier selon la date à laquelle l’internaute effectue sa simulation.

Posez vos questions, commentez

commentaires