Accueil Consommation Financement auto

Neuves et occasions, les ventes de voitures en plein boom

Les usines des constructeurs automobiles retrouvent de l'activité

Le marché des automobiles neuves a réalisé une formidable poussée au mois de mai, avec +23,1 % de ventes supplémentaires. Et pourtant il continue de se situer très loin derrière celui des ventes de voitures d’occasion, dont le volume est 2 fois plus important. Et en terme de progression le gagnant est… un constructeur allemand.

Ventes de voitures d’occasion Vs modèles neufs

Avec des ventes de véhicules particuliers en nette augmentation, c’est tout un secteur qui retrouve le sourire. D’après le CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobiles), les ventes de voitures d’occasion ont bondi de +12,8 % pendant le mois de mai 2016, par rapport à la même période en 2015. C’est toutefois moins bien que les modèles neufs, dont les immatriculations ont carrément bondi de +23,1 %.

Et pourtant en termes d’unités, ces derniers sont loin derrière. Certes le mois de mai a été prolifique avec 210 113 autos neuves vendues. Mais ce n’est rien en comparaison du marché du véhicule d’occasion, qui a représenté 457 863 changements de propriétaires sur la même période.

On retrouve d’ailleurs le même écart sur les 5 premiers mois de l’année. De janvier à mai les ventes de voitures d’occasion ont représenté 2 360 774 unités, contre 1 045 589 pour les modèles neufs.

Financer du neuf en LOA, et de l’ancien à crédit

Déjà au mois d’avril, l’ASF (Association des Sociétés Financières de France) notait que les crédits accordés pour les ventes de voitures d’occasion, affichaient une progression de +7,3 %. En revanche les financements classiques d’automobiles neuves continuent leur glissement, avec -6,7 % en avril, pour un volume 3 fois inférieur.

Car depuis le début de l’année la tendance continue. Les ménages ont recours à la location avec option d’achat plutôt qu’au crédit, pour financer leur véhicule neuf. De janvier à avril, le chiffre d’affaires a même bondi de +36,5 % par rapport à la même période l’année précédente. Avec 1,6 milliards d’euros, il devance désormais celui du financement des modèles d’occasion, qui représente 1,1 milliard d’euros.

Porsche et Citroën en pleine confiance

La crise s’éloigne et le printemps se rapproche, même si ce n’est pas évident aujourd’hui lorsque l’on regarde par la fenêtre. Toujours est-il que Porsche a vu un bon de +45,3 % de ses ventes de voitures neuves, un effet saisonnier avec l’arrivée supposée des beaux jours qui a valu au constructeur du groupe Volkswagen d’écouler 510 modèles au mois de mai.

En 2e position sur la course à la progression des ventes, arrive Citroën avec un bond de +30,4 %, pour avoir écoulé 23 703 voitures neuves. C’est mieux mais moins bien que Renault, qui avec sa poussée de +29 % détient le record des ventes de mai : 44 476 modèles neufs.

Et encore, pour l’instant il pleut, imaginons un peu ce que ça sera lorsque les nuages auront laissé place au soleil.

Posez vos questions, commentez

commentaires