Faire baisse le taux d’un crédit grâce à la délégation d’assurance

faire baisser son taeg

Vous envisagez de souscrire un emprunt immobilier pour acheter une maison ou un appartement ? Malheureusement, les institutions de crédit peuvent rejeter votre demande de prêt si votre TAEG est trop élevé. Pour éviter de dépasser le taux d’usure autorisé et ainsi obtenir un financement, plusieurs solutions, dont l’assurance emprunteur, s’offrent à vous. Emprunter Malin vous explique comment réduire le TAEG de votre emprunt auprès des banques.

Qu’est-ce que le TAEG ?

Anciennement connu sous l’appellation de TEG, le taux annuel effectif global (TAEG) est un indicateur qui exprime le coût d’un emprunt dans sa globalité. Il intègre et comptabilise la totalité des frais liés au prêt, que ce soit au moment de sa souscription ou au cours de la période de remboursement. Il est exprimé en pourcentage annuel de la somme empruntée par la banque et est utilisé pour l’évaluation du montant total à rembourser.

Le taux annuel effectif global concerne tous les financements accordés par les organismes financiers (prêt immobilier, crédit à la consommation, etc.). De même, cet indicateur s’applique aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels et entreprises.

Dans le cadre d’un crédit immobilier par exemple, plusieurs éléments entrent dans le calcul du TAEG. On peut citer entre autres :

  • les frais liés à la souscription de l’assurance emprunteur,
  • les frais de dossiers,
  • les frais de garantie (privilège du porteur de deniers ou PPD, hypothèque, caution),
  • les frais de gestion de compte,
  • les honoraires de courtage,
  • les intérêts bancaires…

Indépendamment de la durée du crédit à souscrire, le taux annuel effectif global est calculé à partir d’une base annuelle. Selon la règlementation en vigueur, il ne peut excéder le taux d’usure légal fixé par la Banque de France.

Comment faire baisser son TAEG ?

Pour bénéficier plus facilement d’un emprunt, vous devez impérativement réduire votre TAEG si celui-ci est trop élevé. Pour ce faire, il suffit de jouer sur les principaux éléments qui constituent ce taux. Pour en savoir plus sur l’assurance emprunteur et le TAEG qui l’accompagne, certaines astuces sont à privilégier.

Négociez le taux de votre crédit

Pour réduire votre taux annuel effectif global, commencez par négocier le taux de votre crédit auprès des établissements bancaires. Bien qu’il soit un peu difficile d’obtenir des taux d’emprunt bas, certaines astuces vous permettront d’y parvenir. Pour ce faire, vous pouvez par exemple injecter un apport personnel élevé lors du montage de votre dossier de prêt.

Idéalement, comptez un apport personnel entre 15 et 30 % de la somme totale à emprunter. Cela vous permettra de faire valoir plus facilement vos arguments afin d’obtenir une réduction sur le taux de votre crédit.

L’autre technique que vous pouvez utiliser est d’évoquer votre taux d’endettement. Si ce dernier n’excède pas 15 %, la banque va considérer que votre profil d’emprunteur est excellent. Votre capacité d’endettement est donc un argument majeur pour négocier un taux de crédit avantageux et ainsi réduire considérablement votre TAEG.

Outre ces deux méthodes efficaces, il est possible de démontrer à la banque que vous êtes un bon client pour tenter d’obtenir un meilleur taux d’emprunt. Vous pourrez alors mettre en avant vos revenus confortables ou le fait que vous disposez d’un patrimoine élevé.

Utilisez la délégation d’assurance emprunteur

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde en 2010, la délégation d’assurance est possible en France. Ce dispositif permet aux emprunteurs de souscrire une assurance privée auprès d’une compagnie d’assurance externe à leur organisme de crédit. La délégation d’assurance de prêt immobilier est très avantageuse.

Elle vous permettra de bénéficier d’une offre d’assurance emprunteur à un taux plus bas, tout en réduisant votre taux annuel effectif global (TAEG). Ce mécanisme permet en général d’économiser plusieurs milliers d’euros selon votre profil, le montant du crédit ou encore la nature de votre projet.

Si vous êtes intéressé par la délégation d’assurance, vous pouvez assurer votre crédit avec Cardif afin de faire baisser considérablement le TAEG de votre emprunt. Il s’agit d’une excellente solution, peu importe le type de l’emprunt que vous comptez souscrire auprès d’un établissement de crédit.

Souscrivez moins de garanties

L’autre solution pour réduire le TAEG de son crédit est de souscrire moins de garanties pour l’assurance emprunteur. Généralement, une assurance emprunteur offre certaines garanties classiques, à savoir :

  • la garantie décès,
  • la garantie PTIA (perte totale et irréversible de l’autonomie),
  • la garantie invalidité qui couvre l’invalidité permanente totale (IPT) et l’invalidité permanente partielle (IPP),
  • la garantie incapacité temporaire de travail (ITT).

Pour obtenir un prêt auprès d’un établissement bancaire, vous n’avez pas besoin de souscrire toutes ces garanties d’assurance emprunteur. Par exemple, pour acheter un immeuble ou un appartement locatif, les banques exigent que l’emprunteur soit couvert contre les risques décès et PTIA.

Pour l’acquisition d’une résidence principale, il est généralement exigé d’être assuré contre les risques invalidité et incapacité. Dans ces cas précis, certaines garanties classiques de l’assurance emprunteur sont donc optionnelles.

Le coût de votre assurance de prêt est déterminé en fonction du nombre de garanties souscrites. Ce montant intervient dans le calcul de votre taux annuel effectif global. Pour faire baisser ce taux, veillez donc à souscrire le moins de garanties possible.

Exemples de calcul du coût de l’assurance emprunteur

Voici trois exemples illustrant le calcul du prix de l’assurance emprunteur. Néanmoins, pour en savoir plus sur les modalités du calcul de son coût, vous pouvez vous rapprocher de votre assureur.

Exemple 1

Alice est âgée de 22 ans et envisage de faire un prêt d’un montant de 200 000 euros sur une période de 25 ans. La banque lui accorde un taux de crédit de 1,68 %. Sans l’assurance emprunteur, le coût de son crédit s’élève à 45 069 euros.

En raison de son âge, et parce qu’Alice ne fume pas, elle obtient un taux d’assurance de 0,15 % auprès de son assureur. Le prix total du prêt s’élève ainsi à 52 569 euros, dont 7 500 euros d’assurance.

Exemple 2

Marcel a le même projet qu’Alice, mais est âgé de 55 ans et fume. Il se voit appliquer un taux d’assurance de 0,65 %. La somme totale de l’emprunt passe à 77 569 euros, dont 32 500 euros de frais d’assurance.

Exemple 3

Didier souhaite également se faire prêter 200 000 euros à la banque, mais sur une durée de 15 ans. Le taux d’intérêt bancaire chute alors à 1,42 %. Didier a 39 ans et n’est pas fumeur. L’assureur lui applique un taux de 0,34 %, ce qui porte le montant total à 33 723 euros, dont 10 200 euros d’assurance.

Economisez jusqu'à 15 000 € sur votre assurance emprunteur !

Emprunter Malin aide depuis 2015 les Français à mieux se renseigner avant de signer. Des milliers de familles remplissent notre formulaire gratuit et sans engagement pour recevoir des propositions d'assurances crédit immédiatement !

Vous avez déjà un crédit immobilier ? Faites la simulation pour savoir combien vous pouvez économiser sur votre assurance emprunteur. Remplissez le formulaire ci dessous. Soyez honnête avec vos réponses pour obtenir une estimation précise

Découvrez maintenant combien vous pouvez économiser →

Théau Ravier
Théau Ravier
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.

Partager cet article