Qu’est-ce que le tapering ? Traduction et définition

Le tapering, appelé resserrement quantitatif en bon français, est une manoeuvre qui consiste pour les banques centrales à réduire progressivement le montant des achats d’actifs sur les marchés financiers. L’objectif est de réduire les stimuli monétaires pour que le marché s’adapte sans changements brusques.

Qu’est-ce que le tapering et quelles sont ses conséquences ? C’est ce que vous allez apprendre dans cet article.

Tapering : traduction

Le tapering une opération par laquelle les banques centrales vont réduire leur patrimoine et diminuant progressivement le montant de leurs achats d’actifs sur les marchés financiers. Cette politique va à l’inverse du Quantitative Easing (assouplissement quantitatif), qui encourage les dépenses et les investissements.

Le tapering intervient donc souvent après une période de relance économique, une fois que les mesures de Quantitative Easing ont porté leurs fruits.

Ainsi, le tapering peut être considéré comme la 1ère étape du processus d’arrêt ou de retrait suite à l’application d’un programme de relance monétaire.

Histoire du Tapering

Pour faire face à la crise financière de 2008 (crise des subprimes), la FED avait mis en place une politique de Quantitative Easing (assouplissement quantitatif), c’est à dire une augmentation significative des achats d’actions et d’obligations pour relancer les marchés financiers. En effet, cette opération permet d’accroître les liquidités dans le secteur financier dans le but de maintenir la stabilité et d’encourager la croissance économique. Une fois les marchés stabilisés, les prêts ont pu être favorisés afin de permettre un retour de la consommation pour les particuliers et des investissements pour les entreprises.

Le Tapering a donc été annoncé pour la première fois en juin 2013 lorsque Ben Bernanke, le président de la FED, la Banque Centrale Américaine, a informé l’opinion que la FED comptait réduire le nombre d’actifs achetés. Cela devait se produire chaque mois tant que la situation économique était favorable. L’idée était bien de réduire et non pas d’annuler les achats d’actifs, afin d’inverser la tendance au Quantitative Easing. Les autres banques centrales ont suivi le mouvement, mais jusqu’à présent, les banques centrales sont peu enclines à réduire ce type d’achats sur le long-terme.

Le Tapering : un concept théorique ?

Pour l’instant le tapering reste une mesure théorique, puisqu’elle n’a jamais été mise en place avec succès. Il est quasiment impossible de déterminer l’influence du tapering sur les marchés boursiers. Cependant, il est communément admis que l’annonce d’un tapering par les banques centrales aurait des effets négatifs sur la bourse et les marchés financiers.

Qu’est-ce que le Quantitative Easing ?

Le Quantitative easing (QE) ou assouplissement quantitatif est une mesure de politique monétaire déployée en cas de récession; ou suite à une crise financière, comme en 2008. Elle est utilisée par les banques centrales comme la FED. Il s’agit d’augmenter les achats d’actions afin de réduire les taux d’intérêt, d’augmenter la masse monétaire et d’accroître les prêts aux consommateurs et aux entreprises. L’objectif principal est de stimuler l’activité économique face une crise financière.

Lorsqu’une banque centrale décide d’avoir recours à l’assouplissement quantitatif, elle procède à des achats à grande échelle d’actifs financiers, comme des actions et des obligations. La quantité d’argent en circulation augmente, ce qui contribue à faire baisser les taux d’intérêt à long terme. Cette opération réduit le coût d’emprunt et stimule ainsi la croissance économique.

Les inconvénients du QE

  • Une inflation en hausse : le plus gros danger suite à l’implémentation de l’assouplissement quantitatif est l’inflation. Lorsqu’une banque centrale imprime de la monnaie, le volume d’argent liquide augmente. Cela conduit généralement à une hausse des prix et une diminution du pouvoir d’achat (l’argent en circulation perd de sa valeur) ;
  • Des bulles d’actifs : l’assouplissement quantitatif peut faire exploser le marché boursier via des bulles. En effet, l’abaissement des taux d’intérêt incite à la spéculation sur les marchés boursiers.

Qu’entend-on par Taper Tantrum ?

L’expression « Taper Tantrum » (crise de colère en français) fait référence au mécontentement qui a suivi l’annonce de Ben Bernanke, le président de la FED, en 2013. Juste après avoir remonté les marchés financiers suite à la crise des subprimes qui les avaient heurtés de plein fouet, il a déclaré qu’il comptait réduire les achats d’actifs et inaugurer ce qu’on appelle aujourd’hui le Tapering. Suite à sa déclaration, le rendement à 10 ans est passé de 2,2% à 3% au cours de l’été 2013.

Les taux d’intérêts nominaux et les taux réels sont remontés en flèche, tout comme le cours du dollar. Bien qu’il ait été précisé que toute réduction serait progressive et sans rapport avec des hausses de taux. La réaction a tout de même été immédiate. La hausse soudaine des taux à 10 ans a déclenché des sorties de capitaux et une dépréciation des devises sur les marchés financiers de certains pays émergents comme le Brésil, l’Inde, la Turquie ou encore l’Afrique du Sud. L’économie américaine a finalement subi un resserrement des conditions financières avant même la mise en place du tapering et la réduction des achats d’actifs. C’est cette réaction à l’annonce du tapering que l’on appelle « Taper Tantrum ».

C’est une des raisons pour lesquelles les banques centrales sont aujourd’hui réticentes à revenir sur leur politique de Quantitative Easing et à lancer des mesures de réduction des achats d’actifs. Les marchés boursiers et les investisseurs peuvent en effet réagir de manière extrême face à l’éventualité d’un ralentissement de la relance économique.

Quelles seraient les conséquences d’un Tapering ?

Quand il y a besoin de stimuler l’économie en période de récession, les banques centrales proposent souvent de mettre un terme aux politiques de relance. En effet, continuer à pousser l’économie avec des liquidités, surtout lorsque la période de récession s’achève, risque de provoquer une forte inflation et une hausse du prix des actifs.

Crainte de l’instabilité des marchés

Lorsque la FED injecte trop longtemps de l’argent facile pour relancer l’économie, les conséquences sont à redouter. Raison pour laquelle le tapering est annoncé afin de réduire progressivement les achats d’actifs et donc la quantité d’argent liquide apporté par la FED. L’idée est de réduire la dépendance de l’économie à ces aides, et de permettre à la FED de se retirer en tant que soutien de l’économie petit à petit. Mais les investisseurs sont craintifs sur le manque de liquidités à venir et déclenchent l’instabilité des marchés boursiers.

Deux possibilités suite à un tapering

La réduction des achats d’actifs pourraient conduire à deux conséquences négatives :

  • Premièrement : le tapering entraîne une hausse brutale des taux d’intérêts. En effet quand les banques centrales achètent massivement, elles font baisser les taux d’intérêt. En revendant les titres, elles risquent de faire remonter les taux rapidement.
  • Deuxièmement : la réduction, voire l’arrêt des achats d’actifs va provoquer une diminution des liquidités. Si les banques centrales créent de la monnaie pour acheter des titres, elles vont a contrario détruire cette monnaie lorsqu’elles les revendent.

Avec la mise en place du tapering, les banques centrales sont censées réduire progressivement leurs achats d’actifs sur les marchés boursiers afin de stimuler la croissance économique.

Augmentations des taux directeurs de la FED

En 2022, voici un historique des augmentations des taux directeurs de la FED

  • Mars : + 0,25 %
  • Mai 2022 : + 0,5 %
  • Juin 2022 : + 0,75 %
  • Juillet 2022 : + 0,75 %
  • Septembre 2022 : + 0,75 %
  • Novembre 2022 : + 0,75 %

Vous avez un votre projet immobilier ?

Tous les mois, plus de 2000 personnes font une simulation sur Emprunter Malin.

Théau Ravier
Théau Ravier
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.

Partager cet article