Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Quels sont les travaux à réaliser avant de mettre un logement en location ?

Appartement dans lequel on réalise des travaux pour respecter le DPE

Vous comptez mettre un logement en location ? Plusieurs types de travaux peuvent être à effectuer au préalable: rénovation énergétique, mise aux normes et autres. Voyons tout cela plus en détail.

Les travaux de rénovation énergétique

Les performances énergétiques d’un logement ont un gros impact sur sa valeur. Elles sont évaluées via un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) qui doit obligatoirement être indiqué lors d’une mise en location. En outre, des restrictions de plus en plus strictes sont imposées à ce niveau. Depuis le 1er janvier 2023, les logements qualifiés de “passoires énergétiques” sont interdits à la location. Voici les différents travaux pouvant être effectués pour améliorer l’efficacité énergétique d’un logement.

L’isolation thermique

Une bonne isolation est la base indispensable d’un logement économe en énergie. Elle empêche les ponts thermiques et limite l’impact de la température extérieure sur la température intérieure. Ainsi, entreprendre des travaux d’isolation permet de faire des économies de chauffage en hiver et des économies d’électricité en été. Ils donnent également un lieu à un meilleur confort thermique tout au long de l’année, aussi bien en cas de fortes chaleurs que de basses températures. Pour faire davantage d’économies sur vos factures, choisissez un fournisseur d’énergie pas cher.

Appartement moderne respectant les normes du DPE
Le DPE : une obligation légale!

Le chauffage

Pour qu’un logement puisse être chauffé en limitant les dépenses énergétiques, il est important que les équipements soient performants. Quelques travaux de remplacement peuvent donc s’imposer. Par exemple, les vieilles chaudières gaz et fioul sont particulièrement énergivores. Il peut donc être judicieux de les remplacer par des modèles plus récents comme les chaudières à condensation. Les énergies renouvelables sont également de plus en plus encouragées. La pompe à chaleur permet notamment de faire de grosses économies d’énergie tout en assurant un confort thermique satisfaisant.

La ventilation

La performance énergétique d’un bâtiment passe aussi par un système de ventilation efficace. Ici encore, des changements peuvent donc être effectués. Dans le cadre d’une rénovation énergétique, c’est très souvent la VMC à double flux qui est conseillée. Cet appareil assure à la fois sa fonction principale qui est le renouvellement de l’air, tout en donnant lieu à des économies d’énergie. Elle est en effet dotée d’un échangeur thermique qui lui permet de chauffer l’air intérieur et donc de consommer moins de chauffage. Si vous avez besoin de plus de conseils concernant la gestion de votre consommation énergétique, rendez-vous sur ce site.

Les travaux de mise aux normes

Pour pouvoir louer un logement, il faut que ce dernier respecte des critères de décence permettant d’assurer la sécurité du locataire ainsi qu’un certain confort. Parmi eux, on peut notamment citer la conformité des installations électriques et de plomberie. Dans le cas où votre bien n’est plus conforme aux normes en vigueur, vous devrez donc faire appel à un professionnel qualifié pour effectuer les travaux nécessaires avant de le mettre en location.

L’électricité

Depuis le 1er janvier 2018, un diagnostic électrique obligatoire est imposé à tous les baux d’habitation. Sa durée de validité est de 6 ans. Si des problèmes liés à la sécurité ou au confort des habitants sont repérés durant ce diagnostic, le bailleur est dans l’obligation d’effectuer des travaux de mise aux normes. Il peut notamment s’agir de remplacer des appareils de sécurité vétustes (système différentiel, dispositifs de protection…) ou d’ajouter certains équipements. La norme indique par exemple un nombre minimum de prises électriques pour chaque type de pièce. Par ailleurs sachez que certains gestes sont possibles pour bénéficier d’un tarif d’électricité moins cher.

La plomberie

Les logements mis en location doivent impérativement intégrer les équipements sanitaires essentiels au confort des locataires, et être en bon état pour assurer un niveau d’hygiène suffisant. Dans un premier temps, la présence d’un système d’alimentation en eau potable et de conduits d’évacuation des eaux ménagères est obligatoire. Il faut également que le logement soit correctement alimenté en eau chaude/froide et qu’un débit minimum soit respecté. En outre, l’agencement des équipements sanitaires doit garantir l’intimité personnelle des locataires. Notez toutefois que contrairement au diagnostic électrique, le diagnostic plomberie n’est pas obligatoire avant une location.

Les autres travaux de rénovation

En plus des rénovations énergétiques et des mises aux normes, il est parfois nécessaire d’effectuer d’autres types de travaux avant de mettre en location votre bien. Cela peut concerner l’intérieur ou l’extérieur du logement. Le but est d’améliorer sa valeur immobilière, ainsi que de garantir le confort de vie des futurs locataires. Voici quelques exemples de travaux envisageables.

Les revêtements intérieurs

L’état des revêtements intérieurs est un aspect important à prendre en compte lors de la location d’un bien. Il contribue grandement à l’esthétique et au confort du logement. Pour un intérieur plus moderne et attrayant, vous pouvez tout d’abord changer le revêtement du sol dans les différentes pièces via la pose d’un nouveau carrelage, parquet, sol stratifié ou moquette. Par ailleurs, il est également possible de refaire la peinture ou de poser un nouveau revêtement mural. Enfin, le plafond peut aussi être rénové afin de finaliser le tout.

La toiture et la façade

Si vous louez un logement intégrant une toiture, il est impératif que cette dernière soit en bon état avant la location. Pensez tout d’abord à vérifier que la couverture ne soit pas endommagée pour éviter les fuites d’eau et autres risques de sécurité. Veillez également à ce que la charpente soit saine afin ne pas risquer le développement d’insectes nuisibles comme les termites. Pour ce qui est de la façade, des travaux de nettoyage et de rénovation peuvent également être nécessaires.

Dans le cas d’un logement meublé : le mobilier

Une location meublée se doit d’intégrer des équipements fonctionnels et suffisamment récents. Premièrement, l’état des matelas est un élément qui nécessite une attention particulière car leur dégradation peut entraîner la présence de parasites. Il faut aussi que les meubles ne soient pas vétustes et qu’ils permettent d’assurer un confort de vie convenable, notamment pour manger et cuisiner. Enfin, veillez à ce que les appareils électroménagers comme le réfrigérateur et le lave-linge soient bien entretenus pour éviter les pannes.

5/5 - (1 vote)
Théau Ravier
Théau Ravier
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.

Partager cet article