Accueil Calculez le coût d’un crédit immobilier, réponse immédiate

Calculez le coût d’un crédit immobilier, réponse immédiate

Le crédit immobilier a un coût, conséquence en premier lieu du taux d’intérêt appliqué par le prêteur. Mais il y a également les frais de dossier, les frais de garantie et surtout l’assurance emprunteur. Utilisez gratuitement la calculette ci-dessous pour déterminer le coût réel du crédit, les taux bancaires sont mis à jours tous les mois.

Calculez le coût d'un crédit en moins d'1 min !

Le taux d’intérêt : principal responsable du coût du crédit

La calculette de coût du crédit mise à disposition par Emprunter Malin est réglée sur le taux actuel moyen, observé le mois dernier. Et sans surprise le taux d’intérêt appliqué par la banque pèse le plus lourd dans le coût d’un crédit immobilier. Plus il est élevé, plus le crédit coûte cher et vise versa.

Prenons l’exemple d’un prêt de 300 000 €. D’après les relevés de l’observatoire CSA/Crédit Logement, en août 2020 le taux d’intérêt immobilier sur 20 ans allait de 0,91 % à 1,50 %.

Dans le premier cas cela signifie des mensualités de 1368 € pour un coût du crédit de 28 014 €. Dans la fourchette haute les mensualités seraient de 1448 € pour un coût du crédit de 47 059 €, soit 1,6 fois plus cher.

Pour info : Emprunter Malin met également à votre disposition un calculateur de mensualités, lui-aussi réglé sur le dernier taux moyen constaté par l’observatoire CSA/Crédit Logement.

L’assurance emprunteur : 2e responsable du coût du crédit

Un prêt immobilier est toujours couvert par une assurance emprunteur. Une sécurité qui n’est pas obligatoire mais toujours imposée par la banque prêteuse. Le coût de l’assurance crédit se traduit par un taux de cotisation, qui peut être appliqué sur le capital emprunté ou sur le capital restant dû.

Le coût du crédit dépend alors du taux de cotisation de l’assurance emprunteur, mais également de la manière dont il est appliqué. Par exemple, pour un prêt de 300 000 € remboursable sur 20 ans avec une assurance emprunteur à 0,5 %.

Si le taux est appliqué sur le capital emprunté, le coût de l’assurance emprunteur sera de 30 000 € à terme. Si le taux est appliqué sur le capital restant dû, il sera de 15 360 € à terme, soit 2 fois moins cher.

Pour info : la Loi permet de changer d’assurance crédit dans les 12 mois qui suivent la signature du contrat. Notons enfin que ce simulateur part du principe que le taux de l’assurance est basé sur le capital emprunté.

Le coût des frais de dossier dans un crédit

Lorsque les taux immobiliers sont particulièrement bas comme en ce moment, il est presque impossible d’échapper aux frais de dossier. Car les banques gagnent de moins en moins avec les taux d’intérêt qu’elles accordent aux emprunteurs.

Les frais de dossier constituent donc une solution pour durcir le coût du crédit, mais heureusement ils font partie de la négociation. Par exemple le candidat emprunteur peut accepter de ne pas tenter de raboter les frais de dossier, en échange d’une levée des pénalités de remboursement anticipé à court terme.

Le coût de la garantie d’un crédit

Le prêteur demande toujours une garantie lors d’un crédit immobilier, plus rarement pour un prêt à la consommation. Cette garantie peut se présenter sous la forme d’une hypothèque, d’une caution ou d’une inscription au privilège de deniers.

Le montant de la caution est déterminé en fonction du profil de l’emprunteur, du montant du prêt et de la durée de remboursement. Elle peut s’étaler de 0,4 % à 1 % du capital. Dans un crédit de 300 000 €, le coût de la caution pourrait donc varier de 1200 € à 3000 €.

Quant au montant de l’hypothèque ou de l’inscription en tant que prêteur privilégié, il est déterminé par le notaire.

Fabien Belleinguer

Fondateur, administrateur et éditeur du site emprunter–malin.com, titulaire d'un bac de comptabilité (G2) obtenu en 1987. Blogueur sur les thèmes de l'argent et des assurances des particuliers depuis 2012, je choisis mes sources pour la pertinence de leurs chiffres et les analyse en toute indépendance. Pour les prix de l'immobilier : notaires, baromètre LPI SeLoger, baromètre FPI. Pour les taux des crédits : Banque de France, observatoire CSA/Crédit Logement.

Abonnez-vous à ce fil de discussion
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires dans le texte
Voir tous les commentaires