Gestion de patrimoine : que devez-vous savoir ?

Il est très probable que vous acquerrez, au cours de votre carrière professionnelle, des biens de toutes sortes qui reflètent votre personnalité. Cela dit, afin de s’assurer un avenir prospère, il convient d’avoir une bonne gestion de ces acquisitions et là le recours à un gestionnaire de patrimoine devient incontournable.

Ce dernier, le plus souvent un professionnel du secteur financier, est capable d’établir des stratégies fiscales ambitieuses en fonction de vos besoins, de vos attentes et de vos exigences. Que signifie réellement la gestion de patrimoine ? Quand faut-il faire appel à un tel expert ? En quoi consiste sa mission ? Comment obtient-il ce titre ? Bref, découvrez tout ce que vous devez savoir sur la gestion de patrimoine dans ce billet.

Que signifie la gestion de patrimoine ?

Que signifie la gestion de patrimoine ?

La gestion de patrimoine consiste à établir un plan fiscal qui tient compte des enjeux commerciaux afin de fournir un service de qualité en accord avec les objectifs du bénéficiaire. La gestion du patrimoine d’un bénéficiaire, qui peut être un particulier ou une entreprise, peut être divisée en plusieurs types. Il s’agit notamment de la gestion traditionnelle, de la gestion active et de la gestion passive, qui sont les plus populaires sur le marché.

La première consiste en une gestion de portefeuille financier où l’expert achète et vend des titres plus chers afin d’augmenter la valeur des actifs de son client. Dans la seconde forme de gestion, le gestionnaire achète ou vend des actions dans un but précis. Par exemple, il peut réinvestir les fonds dans une entreprise rentable, qui apportera un revenu régulier sur le compte bancaire du bénéficiaire légitime. Dans le troisième cas, le professionnel agit en tant que conseiller financier, aidant son client à investir avec succès ses avoirs fiscaux.

La gestion de patrimoine peut également être définie comme la fourniture d’un service d’accompagnement à une personne physique ou morale désireuse de faire fructifier son patrimoine. Une mission qui ne peut être confiée qu’à des professionnels experts dans le monde de la finance. Parmi eux, on retrouve les courtiers, les banquiers ou encore les conseillers en stratégie fiscale, pour ne citer qu’eux. L’expertise de ces prestataires peut s’étendre à l’élaboration d’un plan fiscal, d’un plan de retraite ainsi que d’un plan successoral.

À qui faut-il confier la gestion de son patrimoine ?

En plus des experts mentionnés ci-dessus, vous pouvez également faire confiance à des agents de change ou à des conseillers administratifs. Vous avez la possibilité de vous tourner vers des plateformes spécialisées dans la gestion de patrimoine en ligne qui sont en quelque sorte l’iceberg d’une armada d’experts. C’est le cas de Evovi, une plateforme de gestion de patrimoine en ligne très intuitive. Sur cette interface fiable et crédible, il vous suffira de quelques clics pour accomplir vos objectifs patrimoniaux.

Pour la talentueuse équipe de professionnels que représente cet outil numérique inédit, chaque situation de constitution de patrimoine est unique. C’est pourquoi ils ont décidé de faire de votre envie une réalité et de vos premiers pas les trois pierres angulaires de la réalisation de vos objectifs. Confiez-leur la gestion de votre patrimoine et vous n’en reviendrez pas de la manière dont ils feront fructifier votre portefeuille bancaire. Qu’ils soient des professionnels aguerris ou en début de carrière, l’évidence est qu’il s’agit de professionnels de la finance ayant une bonne connaissance des réglementations fiscales et juridiques.

Cela leur permet de tirer parti de toutes les meilleures opportunités d’investissement, dont les résultats positifs sont à la grande satisfaction des deux parties. Un courtier en fonds communs de placement, par exemple, peut ne pas être en mesure de vendre des obligations ou des actions, mais il pourra néanmoins vendre des fonds en votre nom.

Quand recourir aux services d’un gestionnaire patrimonial ?

Il existe de nombreuses situations et contextes qui peuvent amener des gens à recourir aux services de conseillers en gestion de patrimoine. Si la priorité de certaines personnes est d’assurer un avenir radieux à leur progéniture, pour d’autres, il s’agira d’agrandir leurs différentes propriétés. Pour d’autres gens, le recours aux services d’un gestionnaire de patrimoine peut être lié à leur désir de planifier leur succession, après leur décès dans le but ultime de perpétuer les biens dont ils disposent. Bref, voici en détail les principales raisons de recourir aux services d’un conseiller en gestion de patrimoine :

Cas d’héritage

Lorsqu’un client soulève la question de l’héritage, le planificateur successoral expérimenté sait qu’il doit utiliser ses compétences pour établir un plan de succession pour ce dernier. Il sait également qu’il est de sa responsabilité de tout mener à bien, qu’il s’agisse de la comptabilité, de la succession ou d’autres procédures administratives. Il est également chargé de planifier le règlement du passif, qui doit suivre la réalisation de l’inventaire des biens.

Parfois, les personnes décédées laissent derrière elles des dettes qui doivent être remboursées. Dans ces circonstances, il incombe à l’expert financier chargé de la gestion des biens du défunt de trouver des solutions appropriées pour régler toutes les dettes.

Cas relatif à la retraite

La vie active doit faire place à la retraite. Ainsi, pour continuer à mener la vie décente dont vous avez joui pendant votre carrière, même pendant cette période charnière de la vie (la retraite), la gestion des actifs fiscaux est une nécessité. En fait, c’est un meilleur moyen d’assurer une stabilité financière qui vous protège de tous les problèmes liés à ce statut de passif.

C’est pourquoi la plupart des personnes avisées sollicitent l’aide d’un spécialiste de la gestion de patrimoine lorsqu’elles approchent leur transition d’actif à retraité. Le gestionnaire de portefeuille, dans ce cas, propose à son client une diversification des placements afin de maximiser la rentabilité des obligations, des actions, des achats et des reventes de biens immobiliers. Il en va de même pour les biens locatifs détenus par le client.

Cas relatif au mariage

Institution sociale, le mariage est également l’un des cas pour lesquels les services de gestion fiscale sont recommandés. Son existence remonte à l’Antiquité, lorsque les familles, dans le but d’accroître leurs biens et leur patrimoine, s’unissaient par le mariage de leurs enfants. Aujourd’hui, l’intervention du gestionnaire de patrimoine dans ce processus consiste à s’assurer que le couple marié soit bien accompagné dans la gestion de son patrimoine fiscal.

Cela dit, il commence la planification de l’union en ouvrant un dialogue franc avec les futurs époux. Au cours de cet échange, il prendra connaissance de la situation financière du couple et établira ensuite un plan pour leur avenir. Grâce à cette démarche, les conjoints disposent d’une feuille de route conséquente à la maîtrise de leur budget pendant le mariage et même après, en cas de séparation.

L’investissement immobilier

L’une des façons les plus rentables d’être actionnaire consiste à investir dans l’immobilier, une activité qui requiert les compétences d’un gestionnaire de patrimoine. Dans le passé, la tâche du gestionnaire d’actifs consistait à veiller à ce que l’investisseur gagne suffisamment de revenus. Cela permet à ce dernier de maintenir un niveau de vie stable ou en constante évolution. Aujourd’hui, les choses n’ont pas changé pour autant, car l’objectif est resté le même : augmenter la valeur du portefeuille bancaire de l’associé.

Sauf que le contexte économique actuel est plus complexe en raison de la volatilité du marché financier. Ainsi, pour fournir un service de qualité satisfaisante, l’expert doit constamment affûter ses armes en restant à l’affût de toutes les nouvelles opportunités. C’est ainsi qu’il pourra se faire remarquer et, si possible, être embauché par un établissement bancaire si la description de sa prestation est de nature libérale.

Cas de l’optimisation fiscale

On parle d’optimisation fiscale lorsque le stratège financier utilise les asymétries des lois fiscales pour assurer une réduction de la charge fiscale. En fait, il s’agit d’une série d’étapes dont seuls les professionnels du secteur ont le secret. Ils peuvent, par exemple, restructurer les actifs et les dettes, mais aussi élaborer un plan astucieux pour contourner les systèmes fiscaux. Il convient de noter que cela n’a rien à voir avec la fraude fiscale et qu’il s’agit d’un processus légal.

Toutefois, afin de faire fructifier votre patrimoine de manière optimale grâce à cette optimisation fiscale, votre gestionnaire devra connaître vos objectifs ainsi que vos états financiers. De cette manière, il sera en mesure de répondre au mieux à vos attentes en vous proposant des solutions plus appropriées qui améliorent à la fois la pondération et la diversification de votre portefeuille.

Cas relatif à la création d’entreprise

La création et le développement d’une entreprise s’étalent sur une série d’étapes qui nécessitent le concours de plusieurs expertises, dont celle des gestionnaires de patrimoine. Ces derniers auront pour mission de gérer, pour la bonne santé financière de l’entreprise, les fonds à investir dans divers actifs. Ils seront également chargés des questions relatives aux comptes de retraite et aux fonds de nantissement des employés. Par ailleurs, il faut noter que grâce à son excellente maîtrise de la gestion des risques et une connaissance approfondie de toutes les ficelles du métier, ce professionnel a toutes les capacités pour faire fructifier votre patrimoine.

Comment devient-on conseillé en gestion de patrimoine ?

Évoluer dans le monde de la finance en tant que gestionnaire de patrimoine ne s’improvise pas. Cela dit, il s’agit d’un vaste univers où les voies d’accès sont nombreuses. L’obtention d’un diplôme à l’issue d’une formation professionnelle en gestion de patrimoine est une bonne alternative pour entrer sur ce marché du travail. Le titulaire est accueilli dans un établissement financier comme une banque et devient directement opérationnel sur le terrain. Aussi, les chances sont maximisées avec un master obtenu à l’issue d’un cursus universitaire dans une école de gestion et de commerce.

En effet, ce diplôme est très recherché par les employeurs, car il s’agit du fruit d’un long apprentissage grâce auquel son titulaire s’imprègne de divers domaines de l’économie à savoir la gestion de patrimoine, les assurances, la fiscalité, etc. L’accès à ces formations peut se faire soit en continu si vous êtes salarié, soit par voie initiale. Le seul bémol est qu’il faut d’abord passer un examen d’entrée pour avoir accès.

Par ailleurs, il existe également une autre voie d’accès : la VAE, diminutif de Validation des Acquis de l’Expérience. Par cette voie, les aspirants professionnels ayant au moins un an d’expérience peuvent valider un titre d’État en constituant un dossier dans lequel ils doivent divulguer le titre en vue. Il est recommandé que ce titre soit en adéquation avec l’expérience acquise. Par ailleurs, la détention de la carte T et/ou de la certification AMF permet aux agents immobiliers d’exercer la profession de gestionnaire de patrimoine.

Vous avez un votre projet immobilier ?

Tous les mois, plus de 2000 personnes font une simulation sur Emprunter Malin.

Théau Ravier
Théau Ravier
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.

Partager cet article