Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Investir en Espagne – L’immobilier en Espagne

Investir en Espagne

En Espagne, le marché de l’immobilier représente une véritable opportunité pour les investisseurs. Afin de valider la véracité de cette situation, nous avons réuni à travers cet article les avantages et les caractéristiques de l’immobilier espagnol.

Avant de sauter le pas et investir votre capital dans l’achat d’un bien dans la péninsule Ibérique, voici des informations à savoir à propos des particularités et démarches à suivre.

Photo d'une rue en Espagne

Pourquoi investir en Espagne ?

L’Espagne est l’une des destinations touristiques les plus prisées en Europe. Aujourd’hui, un achat immobilier dans cette partie du globe est devenu intéressant pour les investisseurs pour plusieurs raisons.

Carte schématisé de l'Espagne

Des prix de l’immobilier très intéressants

Investir son capital dans l’achat d’un bien en Espagne est une excellente alternative si vous souhaitez étendre votre patrimoine ou faire une bonne affaire.

Le prix de l’immobilier y est généralement plus faible comparé à ce que l’on peut voir en France. Aussi, il n’est pas rare de trouver un bien avec une piscine pour un budget inférieur à 100 000 euros. Toutefois, le prix moyen du mètre carré pour une habitation varie entre 1 800 euros et 4 080 euros en fonction de la localisation de celle-ci.

Dans la métropole, le prix au mètre carré de certains biens frôle les 10 470 euros. Dans les grandes agglomérations, la fourchette de prix va de 3 470 euros à 5 440 euros. Vous pouvez facilement voir la différence de prix entre un achat immobilier en France et en Espagne.

Une fiscalité intéressante et plus avantageuse

En plus du prix de l’immobilier qui est plus attractif dans la péninsule Ibérique, il y a également les mesures fiscales qui sont plus avantageuses pour les investisseurs immobiliers. Pour les propriétaires d’un bien en Espagne, il y a trois sortes d’impôts qui leur sont proposés. Il y a :

  • l’impôt sur le revenu pour les non-résidents ou IRNR qui peut représenter entre 1,1 % et 19 % du bien proposé à la vente
  • l’impôt foncier ou IBI qui est 3 à 4 fois moins cher comparé à ce que l’on peut proposer en France
  • l’impôt sur la fortune ou IP pour les investisseurs disposant d’un patrimoine dont la valeur minimum est de 700 000 euros

En Espagne, il n’y a aucune taxe d’habitation et les charges de copropriété sont 2 à 3 fois moins importantes par rapport à ceux visibles en France.

Un climat doux et réconfortant

Le climat de l’Espagne est l’un de ses points forts, que ce soit en matière de tourisme ou d’investissement immobilier. Le soleil est présent dans la péninsule Ibérique 300 jours par an. Cette condition météorologique en fait une destination phare pour le tourisme, mais aussi pour les étrangers qui souhaite élire leur domicile principal ou secondaire en bord de mer ou sous le soleil méditerranéen ?

La partie nord et nord-ouest de la péninsule affiche un climat doux, mais avec quelques précipitations et des températures un peu plus basses. Il s’agit de l’espace vert qui inclut la Galice, le Pays basque, les Asturies et la Cantabrie. Pour les amateurs de nature, ce sont les endroits à privilégier pour l’achat d’un bien.

Une proximité intéressante

En tant que pays frontalier avec la métropole, l’Espagne vous permet de faire un aller-retour rapide. En plus de cela, il est membre de l’Union européenne.

Suivant la saison et les périodes, il est possible d’obtenir un billet d’avion aller-retour pour moins de 100 euros. Toutes ces facilités vous aident à vous déplacer facilement pour les démarches administratives et les visites avant l’achat de votre bien. Avec l’Italie, l’Espagne est le second pays le plus proche de la France.

Le dynamisme du marché immobilier espagnol en 2021 démonte l’intérêt des investisseurs et des acheteurs pour ce pays. En Europe, c’est l’un des plus gros marchés en immobilier avec 565 000 biens vendus, soit le double de la vente réalisée sur le territoire français. Cela représente une hausse de près de 34,6 % par rapport à la situation constatée en 2020. La vente et l’achat de bien y sont donc fluides.

Une qualité de vie inégalée

Aujourd’hui, de plus en plus d’investisseurs sont à la recherche d’un cadre de vie paisible et sain. Cette prise de conscience a commencé avec le confinement qui a entraîné un besoin d’espace vert et de nature chez de nombreux foyers.

Selon les experts en immobilier, l’Espagne offre la meilleure qualité de vie à travers tout le globe. L’absence de stress est visible même dans les grandes villes de la péninsule. La douceur de vivre et la tranquillité font partie du quotidien des locaux et de leurs visiteurs. Associé à cela, il y a le faible coût de la vie comparé à tout ce que vous pouvez voir dans les pays membres de l’Union européenne.

Le prix de la nourriture, les loyers, les restaurants et tout ce dont vous pouvez avoir besoin au quotidien est à la portée de main. Ce sont des informations très intéressantes pour un locataire, un investisseur ou de potentiels acquéreurs immobiliers.

Une rentabilité locative attrayante

Les rentabilités locatives dans la péninsule Ibérique sont très intéressantes, y compris dans les zones affichant un taux important de population comme c’est le cas avec Valence. C’est la troisième ville d’Espagne, elle affiche un prix au mètre carré d’environ 1835 euros et un rendement locatif d’environ 5,9 %.

Dans certaines villes et certains quartiers, la rentabilité peut même atteindre 8 %. Par exemple, dans le centre-ville de l’exemple, les loyers ont connu une hausse de 50 % au cours de cinq ans. À Madrid et Barcelone, la rentabilité locative avoisine 4,8 et 4,6 %. La ville d’Alicante affiche une rentabilité locative de 6,3 % et possède les tarifs les plus bas concernant le mètre carré.

Les choses à savoir avant d’investir en Espagne

Avant d’investir dans l’immobilier en Espagne, il est nécessaire de connaître certaines informations. Il y a des points que l’on ne rencontre pas dans l’immobilier en France, mais qui s’applique dans la péninsule Ibérique ?

Comprendre le concept du mètre carré espagnol

En Espagne, le mètre carré est plus petit. Elle prend en compte les parties communes et les murs, soit la surface construite. En France, c’est la loi carrez qui est applicable dans le secteur de l’immobilier, elle sert à exprimer la surface habitable d’un logement.

Connaître la tendance immobilière

En Espagne, environ 80 % des biens transférés sont anciens. La vente et l’achat de logement neuf a connu un changement considérable à la suite de la crise de 2008.

Faire attention à votre apport

Lorsque vous effectuez un investissement immobilier en France, il vous est conseillé de prévoir un apport de 10 %.

Dans le cas où vous souhaitez investir en Espagne et que vous n’êtes pas un résident fiscal espagnol, les organismes bancaires vont financer votre projet à hauteur de 60 à 70 %. Vous aurez donc à prévoir un apport à hauteur de 40 à 50 %. Par exemple, si vous achetez un logement à 200 000 euros, il vous faut prévoir un apport d’environ 80 000 euros.

Avoir un NIE

Pour acquérir un bien dans la péninsule Ibérique, vous avez besoin d’obtenir un NIE ou Numéro d’Identité d’Étranger. Cette démarche est également nécessaire pour la location d’un bien. Pour l’obtenir, il faut compter entre une à quatre semaines. C’est la Direction générale de la police espagnole qui l’attribue.

Faire appel à un avocat

En France, le notaire joue un rôle important dans le cadre d’une transaction immobilière. Ilo se charge d’effectuer toutes les vérifications nécessaires pour mener à bien une vente. Par exemple, il analyse la conformité du cadastre et les identités des propriétaires. La mission de ce dernier est différente de son homologue espagnol, d’où l’intérêt de faire appel à un avocat.

Où investir en Espagne ?

L’Espagne tout entière est un terrain propice à l’investissement immobilier. Toutefois, après avoir analysé les tendances du marché et les demandes, il y a des endroits ou des villes qui sortent du lot.

Madrid

C’est la capitale de la péninsule Ibérique et la ville la plus grande. Elle affiche une tendance immobilière particulièrement intéressante et dynamique en raison de sa position.

Son côté attractif attire aussi bien les étrangers que les locaux, ce qui en fait l’endroit idéal pour investir dans l’immobilier. Le prix au mètre carré dans cette partie de l’Espagne est situé entre 4 000 et 6 000 euros. Ce prix est relativement abordable comparé aux prix pratiqués dans les grandes villes de la France.

Vous avez une pléthore d’offres concernant le type de bien à acquérir. Il y a des studios, des maisons ainsi que des appartements, que ce soit en centre-ville ou en périphérique.

Photo d'une ville en Espagne

Valence

Valence est aussi un bon choix en matière d’investissement immobilier, que ce soit pour louer ou pour y vivre. Elle est située à l’est de la péninsule Ibérique et bordée par la mer méditerranée. Aujourd’hui, elle fait partie des destinations touristiques les plus connues et appréciées.

Toutefois, le fait qu’elle soit tendance a généré une légère pénurie ainsi qu’une tension concernant la valeur des biens. Avec un prix au mètre carré allant de 1 000 à 2 000 euros, cette partie de l’Espagne est particulièrement intéressante pour l’investissement immobilier.

Photo de Valence en Espagne

Barcelone

Le marché de l’immobilier de Barcelone a connu une baisse du prix au mètre carré en 2022 par rapport à la situation en 2021. Il s’agit donc d’un marché intéressant pour un investisseur immobilier.

Une baisse d’environ 0,2 % a été enregistrée, bien qu’il s’agisse de l’une des plus grandes villes de l’Espagne. Dans une ville pareille, vos possibilités sont vastes : achat de résidence principale ou secondaire, achat d’un bien pour de la location destinée aux professionnels ou au particulier.

Photo d'un bord de plage à Barcelone

Andalousie

Cette région est très touristique et convient parfaitement à un investissement immobilier. En moyenne, le prix au mètre carré va de 2 500 à 3 000 euros pour une rentabilité locative proche de 5 %. Sinon, pour préparer sa retraite, il y a aussi les Baléares qui sont composées de plusieurs îles, dont Minorque, Ibiza et Majorque. Ces endroits sont parfaits pour investir dans un bien de location et une résidence principale ou secondaire.

Photo de l'Andalousie

Les étapes pour investir en Espagne

Pour investir correctement en Espagne, il y a quelques étapes à entreprendre. Globalement, les procédures à suivre sont assez proches de celles que vous devez faire en France. Aussi, il faut :

  • avoir un NIE
  • détenir un compte bancaire espagnol
  • rechercher et sélectionner le bien en question
  • effectuer un contrat de réservation
  • réaliser des vérifications juridiques
  • effectuer un compromis de vente
  • signer le contrat de vente chez le notaire
  • régler ses redevances ou impôts

Masteos a lancé un accompagnement d’investissement à l’étranger pour investir en Espagne. Plusieurs villes sont ouvertes comme Madrid et Valence. Vous pouvez jeter un oeil sur leur site.

FAQ

Pourquoi investir en Espagne est-il indispensable ?

L’Espagne est l’une des destinations de voyage les plus populaires en Europe. L’achat d’une propriété dans cette partie du monde intéresse aujourd’hui les investisseurs pour plusieurs raisons. Les prix de l’immobilier sont généralement moins élevés qu’en France. Des mesures fiscales plus favorables pour les investisseurs immobiliers.

Quelles sont les choses à savoir avant d’investir en Espagne ?

Comprendre le concept espagnol du mètre carré. Ensuite, connaître les tendances immobilières. Avoir un NIE. C’est-à-dire, qu’un NIE ou un numéro d’identification étranger est requis pour acheter une propriété dans la péninsule ibérique. Enfin, engager un avocat.

Où peut-on investir en Espagne ?

Madrid, c’est la capitale et la plus grande ville de la péninsule ibérique. Ensuite, Valence convient également à l’investissement immobilier. Le marché immobilier de Barcelone a enregistré une baisse des prix au mètre carré en 2022 par rapport à la situation en 2021.
Et en Andalousie, la région est très touristique et idéale pour l’investissement immobilier.

Notez cet article
Théau Ravier
Théau Ravier
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.
Investisseur immobilier depuis ses 25 ans, Théau Ravier partage son expérience et ses conseils sur Emprunter-malin.com. Il rédige sur les sujets de l'investissement, l'immobilier, la fiscalité, et la gestion de patrimoine.

Partager cet article